Alors que les cas de dengue se multiplient :

"Band Cochon" continue sa collection de "cochonneries"


Publié / Actualisé
Ce 27 mars 2018, le préfet a déclaré le passage à une "épidémie de faible intensité" dans le cadre de la circulation de la dengue. Les autorités invitent chaque particulier à faire preuve de vigilance sans accumuler les déchets pouvant offrir des environnements propices au développement de gîtes larvaires. Parallèlement, le site "Band Cochon" ne cesse de recenser des signalements de dépotoirs sauvages. (Photo : Band Cochon)
Ce 27 mars 2018, le préfet a déclaré le passage à une "épidémie de faible intensité" dans le cadre de la circulation de la dengue. Les autorités invitent chaque particulier à faire preuve de vigilance sans accumuler les déchets pouvant offrir des environnements propices au développement de gîtes larvaires. Parallèlement, le site "Band Cochon" ne cesse de recenser des signalements de dépotoirs sauvages. (Photo : Band Cochon)

Cette semaine, les chasseurs de "cochonneries" ont été servis. Selon le bilan établi par "Band Cochon", il y a "toujours plus de dépôts". Sur 9 villes photographiées, plus de 100 clichés ont été recensés. Et c'est les carcasses de véhicules qui remportent la palme.

Pour rappel, le préfet a déclaré le passage en "épidémie de faible intensité" dans le cadre de la circulation de la dengue. Face au virus, les autorités appelaient à "la sensibilisation et la mobilisation active de l’ensemble de la population". Il est notamment rappelé à tous l’importance d'éliminer les récipients en eau autour de son habitation ainsi que les déchets pouvant générer des gîtes larvaires.

   

1 Commentaire(s)

Anonya, Posté
Donnez les noms des communes siouplay... merci..