Les températures vont descendre :

Le premier front froid de l'année attendu ce week-end


Publié / Actualisé
Ce n'est pas encore l'hiver, mais ça commence à y ressembler. Depuis le début de la semaine, une baisse des températures est observée par les services de Météo France. Le premier front froid de l'année est attendu ce week-end, indique le chef prévisionniste Jacques Écormier. Une chute de deux degrés pourrait être observée, principalement dans les régions intérieures.
Ce n'est pas encore l'hiver, mais ça commence à y ressembler. Depuis le début de la semaine, une baisse des températures est observée par les services de Météo France. Le premier front froid de l'année est attendu ce week-end, indique le chef prévisionniste Jacques Écormier. Une chute de deux degrés pourrait être observée, principalement dans les régions intérieures.

Vous commencez à avoir un peu froid le matin ou le soir ? Ce n'est pas que dans votre tête. Depuis environ cinq jours, les températures ont commencé à baisser. "Bien inférieures aux moyennes", elle ont chuté d'environ "trois degrés", souligne le chef prévisionniste Jacques Écormier. Cette observation a été principalement effectuée dans les hauts de La Réunion, du côté de la Plaine des Cafres ou au gîte de Bellecombe. Même constat chez les passionnés d'Actus Météo 974. "On remarque depuis le début de semaine un réel rafraîchissement des températures sur toute l'île ou presque. Ce rafraîchissement a été sensible surtout sur les températures minimales où l'on est un peu en-dessous de la moyenne avec envion 1 à 2 degrés de moins. En journée, les maxis restent relativement élevées mais sans excès" analyse l'un des membres de l'équipe.

Ce week-end, le premier front froid de l'année devrait toucher le département. Dans la nuit de vendredi à samedi, les températures devraient enregistrer une chute de deux degrés.

 

 

 

 

 

Dans ce cadre, de la pluie est prévue sur une large moitié sud dans la journée de vendredi, selon Actus Météo 974. Le rafraîchissement devrait ensuite perdurer samedi, dimanche et lundi. Au delà de ce créneau, les températures devraient ensuite bien remonter "pour redevenir chaudes, ou presque", glisse le passionné.

Autre élement notable : par rapport aux années précédentes, il fait plus froid. En revanche, rien à voir encore avec l'année 2016 qui a été "remarquable en jours de gelées blanches". Reste à voir si le même scénario se reproduira en 2018. Pour le moment, l'île reste sur un moment "d'inter-saisons" avec une alternance entre froid et chaleur. Cette alternance devrait subsister jusqu'au mois de juin qui marque - climatologiquement parlant - le début de l'hiver austral. "L'hiver peut arriver au mois de juin, mais peut-être un peu plus tôt, en mai" prévient Jacques Écormier. Quant à savoir s'il sera plus ou moins chaud que celui de l'année précédente, les élements de prévisions disponibles plaident pour des températures légèrement plus chaudes qu'à la normale. Nul besoin de sortir les paltos tout de suite.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !