Tribune libre de la ville du Tampon :

Mise au point sur le projet "route des géraniums"


Publié / Actualisé
Suite à divers commentaires entretenant la confusion dans l'opinion, la commune du Tampon estime nécessaire de faire la mise au point suivante :
Suite à divers commentaires entretenant la confusion dans l'opinion, la commune du Tampon estime nécessaire de faire la mise au point suivante :

Le projet de route des géraniums est un projet porté par le conseil régional.La commission nationale du débat public a décidé le 7 jui n dernier d’organiser le débat public sur le dossier présenté par la région. La responsabilité de tous les tracés présentés incombe à la Région maitre d’ouvrage, la commission du débat public étant quant à chargé d’organiser le débat.

À la lumière du dossier présenté par la Région qui comporte pas moins de 6 tracés, ce qui n’a aucun sens, la commune du Tampon a refusé de participer à ce débat ni de mettre à disposition les moyens de la commune, pour ne pas être mêlée de quelque manière que ce soit à ce projet.

Le déroulement du débat et les évènements qui ont surgi donnent raison à la commune du Tampon : le mécontentement face au dossier présenté par la Région est général à tel point que la conseillère régionale Nathalie Bassire qui a pourtant inscrit ce projet dans son programme, demande aujourd’hui à la Région de revoir sa copie !

Conclusion : la commune du Tampon a eu bien raison de refuser de participer à ce débat.

La ville du Tampon

   

2 Commentaire(s)

Comuniqué de stress, Posté
Suite à diverses réactions politiques aboutissant comme toujours par la prise en otage de la population concernée, il conviendrait d'expliquer clairement aux personnes ce qui se passe en 3 points (simple basique):
1 : le projet d'une route avec 6 tracés expropriant des centaines de personnes (au fait néna un tas tampon et ravine des cabris mais apparement y compte pas ravine des cabris)
2 : quand les dites personnes la commence disputer, politiques la senti zot kanar la komence ét noir la retourne chemise la dit c'est pas lu c'est son camarade
3 : complotistes et commentateurs experts de réseaux sociaux et politiciens y crient en coeur manipulation politique pendant que sak y risque expropriation la bouge réunions la di a zot si zot y veut pas nora l'huissier pou zot.
conclusion : diviser pour mieux régner toujours la même chose.
CHABAN, Posté
La pyramide a été construite à l'envers, pas un choix esthétique !