Le CRA invite à "la plus grande prudence" :

Le risque requin s'accroît avec l'hiver austral


Publié / Actualisé
Ce jeudi 19 avril 2018, le CRA (Centre de Ressources et d'Appui pour la réduction du risque requin) a appelé à la plus grande prudence face à l'arrivée de l'hiver austral. Durant cette période, le risque d'attaques de requin est accru. Nous publions leur communiqué ci-dessous.
Ce jeudi 19 avril 2018, le CRA (Centre de Ressources et d'Appui pour la réduction du risque requin) a appelé à la plus grande prudence face à l'arrivée de l'hiver austral. Durant cette période, le risque d'attaques de requin est accru. Nous publions leur communiqué ci-dessous.

Pour la sécurité des pratiquants d’activités nautiques et des baigneurs, le Centre de Ressources et d’Appui pour la réduction du risque requin appelle à la plus grande prudence avec l’arrivée des houles australes.

En effet, même si les attaques de requins ont lieu toute l'année à La Réunion, la majorité d’entre-elles est associée à la période de refroidissement saisonnier de la température de l’eau de mer (cf. étude Lagabrielle et al., 2018). Ainsi, de 1988 à 2016, plus de la moitié (53%) des attaques sont survenues entre les mois de mai et d’août.

Ce profil saisonnier est cohérent avec les résultats d'une autre étude liée au programme CHARC 2012-2015 (cf. étude Blaison et al., 2015) sur les déplacements des requins bouledogue dans les eaux côtières ouest et sud de l’île de La Réunion. Cette étude a montré une fréquentation plus importante par ces requins des zones proches des côtes en hiver austral.

Après chaque épisode de houles, la turbidité de fonds est par ailleurs importante les jours suivants ce qui constitue un facteur aggravant pour le niveau de risque.

L’ensemble de ces éléments indiquent un risque plus élevé d’attaques de requin, en particulier des requins bouledogue, sur les côtes ouest et sud de l’île, d’ici à l’arrivée de l’été austral.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !