[VIDÉO/PHOTOS] Des vagues d'une grande puissance :

La houle continue son spectacle dans l'Ouest et le Sud


Publié / Actualisé
Depuis 16 heures ce mercredi 18 avril 2018, Météo France a émis un bulletin de vigilance forte houle. Valable pour les côtes ouest et sud, elle est en vigueur jusqu'à 21 heures ce jeudi. Un phénomène qui marque le début de la saison australe et qui devrait se terminer vendredi. Le pic de forte houle est attendu dans la matinée. Différentes villes telles que Saint-Louis ou Le Port ont pris des arrêtés d'interdiction de circulation. La plus grande prudence est recommandée. Les plages de l'Ouest subissent les dégâts causés par les déferlantes. La plage des Roches Noires n'existe plus. À l'Hermitage la plage et les paillotes portent les stigmates laissés par la houle. Les paillotes sont en piteux état. Suivez notre live
Depuis 16 heures ce mercredi 18 avril 2018, Météo France a émis un bulletin de vigilance forte houle. Valable pour les côtes ouest et sud, elle est en vigueur jusqu'à 21 heures ce jeudi. Un phénomène qui marque le début de la saison australe et qui devrait se terminer vendredi. Le pic de forte houle est attendu dans la matinée. Différentes villes telles que Saint-Louis ou Le Port ont pris des arrêtés d'interdiction de circulation. La plus grande prudence est recommandée. Les plages de l'Ouest subissent les dégâts causés par les déferlantes. La plage des Roches Noires n'existe plus. À l'Hermitage la plage et les paillotes portent les stigmates laissés par la houle. Les paillotes sont en piteux état. Suivez notre live
  • IPR

    [CE N'EST PAS FINI]

    En raison des risques liées à l'épisode de hole, l'accès à la plage de Trou d'eau à la Saline est interdit ce vendredi durant toute la matinée, indique la mairie de Saint-Paul

  • IPR

    [CHEZ NOS VOISINS] Il n'y a pas que La Réunion qu subit des dégâts. Le même tableau de plages dévastées est dépeint à Maurice. L'île soeur a aussi essuyé les conséquences de la houle.

     

     

     

  • IPR

    [CERTAINS PROFITENT] Du côté de Saint-Pierre, les déferlantes ne pouvaient pas mieux plaire aux adeptes du kite-surf.

  • IPR

    [URGENCE] Du côté de Saint-Louis, le littoral de l'étang du Gol a été particulièrement touchée. Nous publions le communiqué de la municipalité ci-dessous.

    "Suite à la forte houle de la nuit dernière, le littoral de l’étang du Gol a été fortement touché causant d’importants dégâts. Tôt ce matin, les élus de la ville de Saint-louis accompagnés des services communaux (Régie routes, Environnement, CCAS...) ont nettoyé les berges, les routes ainsi que les maisons inondées.
    Des agents du CCAS sont allés à la rencontre des familles sinistrées afin de constater les dégâts et permettre une intervention en urgence.

    Par ailleurs, le maire a sollicité la sous-préfecture afin qu’une réunion se tienne dans les meilleurs délais pour mettre en oeuvre des solutions rapides et pérennes garantissant la sécurité des habitants du littoral. La vigilance étant maintenue, le maire renouvelle son appel à la prudence pendant le pic de houle qui arrivera entre 13h et 15h ce jour selon Météo France."

  • IPR

    [FORTE HOULE] Les vagues continuent de déferler sur l'Étang-Salé. Les embarcations ont subi des dégâts : un voilier est toujours à la dérive.

  • IPR

    [VAGUES AU SOUFFLEUR] La forte houle est toujours impressionnante du côté du Souffleur. Beaucoup de badauds sont présents pour immortaliser l'événement.

     

  • IPR

    [BATEAU ÉCHOUÉ] Du côté de l'Étang-Salé, plusieurs bateaux auraient échoué sur le rivage, poussés par la forte houle.

  • IPR

    [PARKING ARROSÉ] Du côté de Saint-Leu, la houle est toujours bien présente. Cette nuit, les vagues les plus hautes ont atteint le parking du spot de la Tortue à l'entrée Ouest de la ville.

  • IPR

    [DÉGÂTS À SAINT-JOSEPH] A Manapany, les vagues ont fait quelques dégâts : des arbres et des portails ont été endommagés. Regardez : 

  • IPR

    [PRUDENCE] La Préfecture de La Réunion rappelle les comportements à adopter en vigilance forte houle. 

  • IPR
    [LE DERNIER BULLETIN DE MÉTÉO FRANCE] La vigilance forte houle sera levée à 21h ce jeudi soir. Météo France vient d'émettre son dernier bulletin :
     
    La houle australe qui déferle actuellement sur les côtes Ouest et Sud a atteint son pic cette nuit avec des hauteurs moyennes de 4 mètres 50 à 5 mètres. Elle commence à s'amortir lentement. Elle est prévue passer sous la barre des 4 mètres en début de soirée. La vigilance sera donc levée à 21 heures locales ce jeudi soir.
     
    Le déferlement des vagues sur le rivage reste accentué par une période élevée de la houle, notamment en début d'après midi à marée haute. Les vagues les plus hautes peuvent encore
    atteindre les 9 mètres en journée. La houle va rendre les conditions de navigation difficiles aux abords des ports. Sous l'effet des vagues, le remplissage des lagons entraine la formation de forts courants et rend la baignade dangereuse notamment près des passes.
     
    Pour information: on a relevé au cours de la nuit dernière 5 mètres 60 en hauteur maximale sur le houlographe du Port Ouest. Ceci est le dernier bulletin concernant cette houle australe.
  • IPR

    [PADDLE À TROU D'EAU] À la plage de Trou d'eau, dans le lagon, de nombreux paddleboarders profitent de la forte houle. Pourtant, il est actuellement recommandé d'éviter de pratiquer une telle activité puisque les forts courants pourraient s'avérer dangereux. On vous rappelle la plus grande prudence.

    Face aux pratiquants de paddle, sur le sable, les plagistes mettent à l'abri leur transat, pédalo et parasol. 

  • IPR

    [COLLECTIF DE DEFENSE DU DPM] Faisant suite à l'épisode de fortes houles qui ravage les côtes réunionnaises,le collectif de défense du domaine public maritime a émis un communiqué  :

    "Comme on pouvait le prévoir les dégâts sont importants pour l’environnement. Les déchets des terrasses et les matériaux sous les terrasses se retrouvent dans le lagon comme vous pouvez le constater sur les photos et vidéos de notre page. [...]Nous nous posons la question sur les décisions que vont prendre les autorités face à cette situation.
    Le juge des référés avait bien noté l'urgence de la situation et à ce jour la nature a fait ce qu'il fallait.Autres points importants que nous le partagerons dans l'après-midi, l’érosion de la plage en raison des murs en dur sur le trait de côte.

    Pour poursuivre notre combat,, nous irons porter plainte contre x (La DEAL, la Brigade Nature, La Mairie, la Réserve Marine) pour non assistance à un environnement menacé - le lagon, la biodiversité, ...

    Le collectif se rendra à la gendarmerie de Saint-Gilles les Bains à 10h00, ce vendredi 20 avril 2018 avec le dossier de plainte.
    Nous ne pouvons accepter cette situation plus lontan. Le lagon se meurt.
    "

  • IPR

    [CIMETIÈRE DE CORAUX] La puissance de la houle a eu raison des coraux de la Saline. La plage est jonchée de coraux cassés. Une bouée a même été rapportée par les vagues sur le sable. L'eau est arrivée à plus de 200 mètres à l'intérieur des terres.

     

  • IPR

    [MÉCONNAISSABLE] Les plages de l'Ouest sont durement touchées par les vagues. Le sable est emporté, la plage disparaît.

  • IPR

    [JPB] Le chanteur connu de tous, Jean-Pierre Boyer  se promène à l'Hermitage. Il admire la houle et nous confie "il n'a pas le souvenir d'avoir vu ça"

  • IPR

    [PAILLOTES EN LAMBEAUX] Les paillotes de l'hermitage, situées sur le domaine public, ont souffert des déferlantes. La mer continue le travail des manifestants anti-paillotes.

     

  • IPR

    [EN LIVE] Notre journaliste s'est rendue sur le littoral de l'Ouest. À l'Hermitage, les vagues ne font pas semblant. Les badauds admirent le spectacle

     

     

  • IPR

    [SPECTACLE] Le vagues se déchaînent et les images sont impressionnantes

  • IPR

    [PLUS DE PLAGE ! ] Aux Roches Noires, la plage a disparu. Le sable a une nouvelle fois été avalé par la mer. Les vagues lèchent le caillebotis du poste des maîtres nageurs réparé il y a tout juste quelques jours. Il avait été endommagé par la houle durant la passage de Dumazile.

     

  • IPR

    [DÉGÂTS  EN IMAGE] Front de mer de Saint-Pierre (photos : Actus Météo 974)

     

     

  • IPR

    [INONDÉ] À Saint-Louis, "1,20 m d'eau dans ma cour". Une habitante déplore les dégâts causés par la houle. Un portail et le mobilier de la cuisine emportés par les vagues.

  • IPR

    [SAINT-PIERRE] Place de la gendarmerie, Terre Sainte et Grand Bois très touchés par la houle. La houle a atteint des clôtures. La mairie de Saint-Pierre demande aux usagers de ne pas se rendre sur le front de mer de Saint-Pierre. Le front de mer est en cours de nettoyage.

  • IPR

    Saint-Louis - La mer dans le salon

    À Saint-Louis la mer s'est invitée chez les habitants dans le quartier de Bel Air, près de l'Etang du Gol. "Jai entendu un gros bruir vrs 3 heures du matin, je me suis levée, le portail de la maison était à terre, la mer était monée jusqu'à chez moi" raconte une habitante au micro de Réunion 1ère. L'eau est entrée jusque dans le salon de cette riveraine. Les vagues continuent de se renforcer

  • IPR

    Au pied des paillotes

    Les vagues ont commencé à déferler sur le littoral ouest dès mercredi en fin d'après-midi. Les vagues atteignaient déjà les terrrasses des paillotes installées sur la plage de l'Hermitage sous les yeucx de Karl Bellon du collectif de défense du domaine public maritime

     

À propos

La houle formée il y a cinq jours, à la suite d'une tempête située au Sud de l'Afrique du Sud, a atteint l'île de La Réunion mercredi après-midi. En provoquant des vagues de l'ordre de 4 mètres 50 à 5 mètres 50. "Elles pourront aller jusqu'à dix mètres" déclare Jacques Ecormier, chef prévisionniste de Météo France. Voici son interview : 

Le phénomène qui touche le Sud et l'Ouest de La Réunion marque le premier épisode de forte houle de la saison qui dure généralement d'avril à octobre. 

Il devrait épargner la baie de Saint-Paul mais impacter les plages, notamment celle de l'Hermitage et celles de Saint-Pierre qui pourraient se retrouver submergée. Aussi, ce jeudi, le niveau d'eau dans les lagons de l'Ouest et du Sud devrait augmenter. Ce qui pourrait provoquer de forts courants, précisément dans les passes. 

Les premières déferlantes ont commencé à s'écraser le littoral ouest et notamment sur la plage de l'Hermitage dès la fin de l'après-midi de mercredi.

 

 

Des arrêtés pris dans différentes villes

Saint-Louis, Le Port et Saint-Pierre ont pris différents arrêtés d'interdiction de circulation. Au Port, les activités nautiques ainsi que l'accès aux zones à proximité immédiate des rivières ainsi que des canaux communaux de la commune sont interdits. Même chose pour Saint-Louis et Saint-Pierre, jusqu'à la levée de la vigilance. 

Fin de la forte houle vendredi 20 avril

Selon Jacques Ecormier, la forte houle devrait commencer à descendre sous les seuil ce soir. Puis, "vendredi, elle va complètement décroitre". Aussi, une fois qu'elle aura passé le territoire, elle va s'affaiblir en repartant en direction de Maurice et Rodrigues. Et en laissant un temps maussade derrière elle. Avec de nombreux nuages tout le week-end et quelques pluies dans l'Est. "Le temps devrait s'améliorer en début de semaine prochaine" rassure le chef prévisionniste qui espère que la mer agitée ne provoquera aucun drame dans le département. 

De dramatiques accidents l'année dernière

"L'année dernière, sur trois épisodes de forte houle australe, nous avons eu cinq morts" déplore-t-il avant d'insister : "il faut éviter toute sortie en mer et baignade". Pour rappel, le dimanche 25 juin 2017, la forte houle avait rendu inaccessible le port de Saint-Gilles où un accident de bâteau, Le Maéva 4 était même survenu. Il avait fait deux morts, un disparu et six blessés dont deux gravement. 

Lire aussi : Un bâteau chavire : 2 morts, 1 disparu, 6 blessés dont deux gravement

Un mois plus tard, le dimanche 23 juillet, un paddleboarder s'était fait tragiquement emporter par les vagues dans le lagon de l'Hermitage. Son corps avait été retrouvé à Trois Bassins quatre jours plus tard.  

Lire aussi : Houle - Happée par une vague, une personne portée disparue à Trou d'eau

Enfin, le mois suivant, le dimanche 26 août, une personne qui désirait photographier les vagues s'était fait emporter par une vague alors qu'elle se trouvait sur le quai de la darse de pêche du Port. 

Lire aussi : Le Port - Le corps de Vincent a été retrouvé

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !