Risque d'échouage accru :

La préfecture appelle à éteindre les lumières pour sauver les pétrels


Publié / Actualisé
Ce vendredi 20 avril 2018, le préfet a appelé la population et les communes à limiter les sources lumineuses afin d'éviter l'échouage des pétrels de Barau. Au vu des conditions météorologiques défavorables et d'une prochaine période de lune noire, le danger pour l'espèce endémique menacée d'extinction est accru. Nous publions le communiqué préfectoral ci-dessous.
Ce vendredi 20 avril 2018, le préfet a appelé la population et les communes à limiter les sources lumineuses afin d'éviter l'échouage des pétrels de Barau. Au vu des conditions météorologiques défavorables et d'une prochaine période de lune noire, le danger pour l'espèce endémique menacée d'extinction est accru. Nous publions le communiqué préfectoral ci-dessous.

La Réunion connaît actuellement le pic annuel d’envol des pétrels de Barau (taille-vent), espèce endémique menacée d’extinction, avec des échouages importants.

Les conditions météorologiques défavorables (brouillard, pluies), couplées prochainement à une période de lune noire (période où la lune est invisible sur fond de ciel nocturne), sont de nature à favoriser ces échouages.

La préfet de La Réunion appelle donc à une vigilance renforcée de la population et des communes afin de limiter les sources lumineuses après 19h en procédant, dans la mesure du possible, à des extinctions systématiques en cas de brouillard ou de pluie.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !