Face au passage de la tempête Fakir (actualisé) :

Tous les établissements scolaires fermés ce mardi


Publié / Actualisé
Ce lundi 23 avril 2018, la préfecture fait un point sur la tempête tropicale transitant au nord-nord-ouest de La Réunion. Elle appelle à la plus grande vigilance, notamment sur le réseau routier. Plusieurs vigilances seront déclenchés dans les prochaines heures : fortes pluies à minuit ainsi que vents forts et forte houle à 7 heures ce mardi. Il était prévu, comme à notre habitude, de vous faire vivre la conférence de presse en live sur notre page Facebook mais la Préfecture s'y est opposée... Un communiqué (dont nous publions des extraits ci-dessous) a été transmis après la rencontre presse. C'est sans doute ce qui - du point de vue de la préfecture -, s'appelle une communication maitrisée... loin de l'information journalistique
Ce lundi 23 avril 2018, la préfecture fait un point sur la tempête tropicale transitant au nord-nord-ouest de La Réunion. Elle appelle à la plus grande vigilance, notamment sur le réseau routier. Plusieurs vigilances seront déclenchés dans les prochaines heures : fortes pluies à minuit ainsi que vents forts et forte houle à 7 heures ce mardi. Il était prévu, comme à notre habitude, de vous faire vivre la conférence de presse en live sur notre page Facebook mais la Préfecture s'y est opposée... Un communiqué (dont nous publions des extraits ci-dessous) a été transmis après la rencontre presse. C'est sans doute ce qui - du point de vue de la préfecture -, s'appelle une communication maitrisée... loin de l'information journalistique

La tempête tropicale modérée, baptisée Fakir, était située à 585 kilomètres au Nord-Nord-Ouest de La Réunion à 16h locale ce jour lundi 23 avril 2018. Elle se dépace vers le Sud-Sud-Est à 31 km/h pour passer au plus près du département dans la journée du mardi 24 avril 2018 au stade de tempête tropicale modérée. Aussi, elle se déplace beaucoup plus rapidement que les phénomènes précédents tels que Dumazile. 

L'événement devrait très rapidement décroître à la fin de la journée de demain soit dans la nuit de mardi à mercredi. Un retour à la normale est prévu, ce mercredi 25 avril.

Lire aussi => Elle a été baptisée Fakir : La tempête tropicale modérée à 585 km de La Réunion

Météo France a émis un bulletin de vigilance fortes pluies valable à compter de minuit, cette nuit. La dégradation pluvio-orageuse est  attendue en cours de nuit prochaine par le Nord-Est et devrait se généraliser rapidement à l'ensemble de l'île en cours de matinée. Les cumuls les plus importants qui pourront atteindre 400, voire 500 millimètres sur l'épisode sont attendus sur une grande moitié Est et Nord-Est de l'île (Volcan , Salazie, Takamaka).

Une vigilance vents forts entrera en vigueur à compter de 07h mardi 24 avril. Les vents de secteur Est à Nord-Est vont se renforcer en fin de nuit pour atteindre 100 km/h en rafales sur les zones littorales et 120, 130 km/h sur les hauteurs sans atteindre toutefois les conditions cycloniques.

Une vigilance forte houle entrera en vigueur à compter de 07h. Une houle de Nord à Nord-Ouest, avec des hauteurs de 3 mètres à 3 mètres 50, va déferler sur le littoral Nord et Nord-Ouest de La Réunion avec un pic d'intensité vers la mi-journée. Une atténuation graduelle est attendue pour la fin de journée. Toute activité nautique ou sortie en mer est fortement déconseillée.

Lire aussi => Plusieurs vigilances déclenchées : Pluie, vent et houle au programme

A ce stade des prévisions, l'ensemble du département est susceptible d'être concerné par ces phénomènes météorologiques. Par conséquent, le préfet a décidé de mettre en œuvre les dispositions d’ " alerte météorologique " du dispositif spécifique ORSEC événements météorologiques dangereux.

Le préfet demande par ailleurs la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées ce mardi. Les transports scolaires seront également suspendus durant toute la jurnée. Aussi, les cinq centres de formation de la Chambre de Métiers seront fermés.

Amaury de Saint-Quentin rappelle ensuite les conseils : "se tenir informé, ne pas entreprendre de longues promenades ou de sorties en mer, éviter le littoral en raions de la forte houle, éviter les secteurs forestiers, veiller à ce que les animaux soient à l'abri, ne pas laisser d’objets susceptibles de s’envoler et adapter sa conduite automobile".

Il rappelle aussi "le code du travail prévoit que le salarié ou l'agent placé dans l'impossibilité de se rendre au travail ou d'arriver à l'heure en raison d'une intempérie ne peut pas être sanctionné par son employeur." Toutefois, l'employeur n'est pas obligé de rémunérer le temps d'absence du salarié (sauf convention ou accord collectif plus favorable). Le montant retenu sur la paye du salarié doit être strictement proportionnel à la durée de l'absence.

Afin d'éviter une retenue sur salaire, l'employeur peut proposer au salarié de récupérer ses heures d'absence, d'imputer l'absence sur ses congés payés ou, s'il en bénéficie, sur ses jours de réduction du temps de travail (RTT), ou de recourir au télétravail.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !