571 327 passagers au premier trimestre 2018 :

Aéroport Roland Garros - Le trafic augmente de 12,1%


Publié / Actualisé
L'aéroport Roland Garros a accueilli 571 327 passagers au premier trimestre 2018, chiffre en progression de 12,1% par rapport à l'année précédente. La forte croissance de l'activité est portée par celle du trafic entre la métropole et La Réunion, amorcée mi-2017 avec le démarrage des opérations de French Blue (devenue French Bee). Nous publions ci-dessous le communiqué de l'aéroport
L'aéroport Roland Garros a accueilli 571 327 passagers au premier trimestre 2018, chiffre en progression de 12,1% par rapport à l'année précédente. La forte croissance de l'activité est portée par celle du trafic entre la métropole et La Réunion, amorcée mi-2017 avec le démarrage des opérations de French Blue (devenue French Bee). Nous publions ci-dessous le communiqué de l'aéroport

" La tendance s’est confirmée au cours des trois premiers mois de 2018 sur cet axe, au terme desquels le nombre de passagers a fait un bond de 21,5%, soit près de 56 000 passagers supplémentaires. Le flux métropole-Réunion concerne à plus de 92% les liaisons entre les aéroports parisiens et Roland Garros. Les vols Marseille-Réunion représentent 5,8% de l’ensemble, soit un peu plus de 18 000 passagers, les liaisons au départ de Lyon et Toulouse drainant chacune 3 000 passagers sur le trimestre. Ces dernières ont été affectées, à compter de la mi-mars, par la décision de XL Airways d’interrompre momentanément son activité.

Le premier trimestre voit également le trafic augmenter entre Roland Garros et les aéroports malgaches (+9,8%). Des baisses sont en revanche enregistrées sur toutes les autres lignes régionales : –2,6% sur Maurice, –1,1% sur Mayotte, –6,5% sur les Seychelles, –9,8% sur l’Afrique du Sud et –1,9% sur les Comores. L’activité est également en recul global de 1,2% sur l’Asie (Chennai, Bangkok et Guangzhou).

Le trafic de transit est pour sa part en forte hausse (+150%), alimenté par les lignes de Corsair entre Paris et l’océan Indien et par celle d’Air Madagascar entre Tananarive et Guangzhou.

Dans le secteur du fret, une forte progression est constatée depuis le début de l’année. Les tonnages traités par l’Aéroport de La Réunion Roland Garros augmentent de 21,9% au premier trimestre (+ 1 200 tonnes). L’activité bénéficie des capacités de soute supplémentaires disponibles sur l’axe Paris-Réunion depuis l’arrivée d’un cinquième transporteur.

Une croissance à deux chiffres est constatée aussi bien à l’import (+23,6%) qu’à l’export (+17,5%). Outre une opération exceptionnelle d’envoi de véhicules d’essai ensuite réexpédiés sur la métropole en janvier et février, une forte augmentation de l’activité en mars (+33,6%) a accentué la tendance. Sur ce mois, les tonnages débarqués ont progressé de 31,5%, abondés par les produits commandés pour les fêtes de Pâques mais aussi par des importations exceptionnelles de légumes frais, suite aux intempéries qui ont impacté la production agricole locale. La croissance des tonnages embarqués (+40,2% en mars) s’explique essentiellement par un important flux d’exportation d’ananas, arrivés à maturité tardivement cette année.

Un nouveau record mensuel de trafic a été battu au mois de mars, avec 188 652 passagers accueillis (+15,5%). Le nombre de passagers a bondi de 24,9% sur l’axe métropole-Réunion, malgré l’interruption des rotations d’XL Airways.

En ce mois de vacances scolaires, l’activité a également progressé sur Maurice (+5,4%), Madagascar (+12,3%) et Chennai (+12,6%). Elle a en revanche baissé de 12,5% sur la ligne Réunion-Mayotte, alors que le 101ème département français était paralysé par un mouvement social. Le nombre de passagers s’est également inscrit à la baisse sur les autres destinations : Bangkok (–12,1%), Johannesbourg (–6,8%), Seychelles (–5,2%), Guangzhou (–2,4%) et Moroni (–2%)".
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !