Déposez vos armes :

Un fusil à pompe récupéré chez un particulier aux Camélias


Publié / Actualisé
Depuis le 1er mai 2018, la campagne "Déposez vos armes" a démarré. Le concept : déposer arme ou munitions sans aucune crainte de sanction. Ce mardi 1er mai 2018, les forces de police ont récupéré une grenade chez un particulier au Port. Et c'est un fusil à pompe qui a été repris ce jeudi 3 mai chez un homme de 76 ans aux Camélias à Saint-Denis.
Depuis le 1er mai 2018, la campagne "Déposez vos armes" a démarré. Le concept : déposer arme ou munitions sans aucune crainte de sanction. Ce mardi 1er mai 2018, les forces de police ont récupéré une grenade chez un particulier au Port. Et c'est un fusil à pompe qui a été repris ce jeudi 3 mai chez un homme de 76 ans aux Camélias à Saint-Denis.

C'est au Port ce mardi 1er mai que les policiers ont pu récupérer une grenade chez un particulier. L'arme a été scellée puis détruite. Ce jeudi, les forces de police se sont rendues chez une personne âgée de 76 ans et possédant un fusil à pompe dans le quartier des Camélias à Saint-Denis. Un équipage a été mobilisé. Il s'agit d'une carabine 12 millimètres avec 16 cartouches. L'homme avait acheté l’arme en 1982 pour se défendre. Il ne l’a utilisé qu’une fois pour tirer à proximité d’un chien dangereux. Il a souhaité la rendre car il vit avec son fils et il a eu peur que celui-ci ait de mauvaises idées.

 

 

 

Pour rappel, la campagne "Déposez vos armes" se tient du 1er mai jusqu'au 31 juillet. La préfecture invite les particuliers à déposer leurs armes ou munitions en gendarmerie ou en police. Aucune sanction administrative ou judiciaire pour le motif de détention illégale ne sera appliquée.

   

1 Commentaire(s)

Gerard, Posté
En 82 une simple pièce d'identité suffisait pour acheter un fusil à pompe !

Bientôt, même les couteaux de cuisine seront interdits, car il y a bien plus de tués par arme blanche que de fusil à présent.

Les récents faits divers le prouvent !