Faits supposés de "violence" à la médiathèque de Saint-Paul (actualisé) :

Le procès d'Ericka Bareigts et Huguette Bello renvoyé


Publié / Actualisé
Les députées Ericka Bareigts et Huguette Bello étaient convoquée devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi 4 mai 2018. Leur procès a finalement été renvoyé au 14 septembre. C'est à la suite d'une plainte du conseil régional que les deux élues devaient comparaitre devant les magistrats. La Région leur reproche de supposés "actes de violences" commis le samedi 3 mars dernier dans l'enceinte de la Médiathèque Cimendef de Saint-Paul (Photo d'illustration)
Les députées Ericka Bareigts et Huguette Bello étaient convoquée devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi 4 mai 2018. Leur procès a finalement été renvoyé au 14 septembre. C'est à la suite d'une plainte du conseil régional que les deux élues devaient comparaitre devant les magistrats. La Région leur reproche de supposés "actes de violences" commis le samedi 3 mars dernier dans l'enceinte de la Médiathèque Cimendef de Saint-Paul (Photo d'illustration)

Ce jour là, accompagnées par le collectif Citoyen Cimendef, les députées s'étaient mobilisées ce samedi 3 mars 2018 pour entreprendre une visite de la médiathèque qui doit prochainement devenir un Conservatoire régional. L'accès à certaines parties du bâtiment,, les étages notamment, a été refusé aux élues qui ont forcé le passage.

Lire aussi : Matinée musclée à la Médiathèque Cimendef de Saint-Paul

La Région Reunion avait ensuite condamné un "comportement et des actes de violences indignes de parlementaires" et indiqué qu'eelle allait entamer une procédure judiciaire. Cela été chose faite quelques jours plus tard et l'affaire arrive devant le tribunal ce vendredi.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !