Tribune libre de la mairie de Saint-André :

Précisions sur la carrière de Dioré


Publié / Actualisé
Suite à la manifestation relative à la carrière de Dioré, Jean-Paul Virapoullé, Maire de Saint-André est venu à la rencontre des habitants ce jeudi 24 Mai 2018.La Ville de Saint-André tient à apporter les précisions suivantes
Suite à la manifestation relative à la carrière de Dioré, Jean-Paul Virapoullé, Maire de Saint-André est venu à la rencontre des habitants ce jeudi 24 Mai 2018.La Ville de Saint-André tient à apporter les précisions suivantes

1. L'origine du projet de carrière date de 2013, sous l'ancienne mandature Fruteau/Bédier

Comme l'atteste un courrier de la Commune de Saint-André, en date du 24 Juin 2013 signé par l'ancien maire Eric Fruteau, l'ouverture de la carrière de Dioré par la Société Guintoli a été actée par l'ancienne majorité municipale. Cette dernière s'est dite " favorable à ce que l'Etat mène une procédure de Projet d'intérêt Général (PIG), permettant sa mise en oeuvre ".

A l'issue d'une enquête publique réalisée du 16 Septembre au 16 Octobre 2013, le Commissaire enquêteur a émis un avis favorable. L'ex-Premier adjoint au maire, Joé Bédier était au cœur du dossier.

2. L'actuelle majorité a rendu le projet " plus humain "

Suite au PIG décidé par la Préfecture, la majorité conduite par Jean-Paul Virapoullé élue en Mars 2014 a tenu à rendre le projet "plus humain" en négociant avec la Société Guintoli, la mise en œuvre d'un plan d'embauche, de formation, ainsi qu'un plan de communication en direction des habitants.

3. Aucune date d'ouverture prévue de la carrière

En l'état actuel des négociations entre la Société Guentoli et le Groupement en charge de la construction de la NRL, aucun accord n'est intervenu. Il n'y a donc aucune date d'ouverture de carrière prévue à ce jour. La consultation publique ouverte par la Préfecture, le 22 mai 2018 concerne un dépôt de stockage de boosters et de détonateurs à l'intérieur d'un bâtiment, ainsi que la création d'une aire de chargement et de déchargement, et rien d'autre.

Le maire a décidé de rencontrer à nouveau la population de Dioré le vendredi 25 mai 2018 à 17 heures au Case de Dioré.

La Mairie de Saint-André

   

2 Commentaire(s)

Aterla, Posté
Qui est d'accord pour habiter avec ses enfants à côté d'un centre d'extraction de pierres?
Pol, Posté
C'est un peu comme à la Possession. Ceux qui étaient à la manœuvre en 2013, sont ceux qui crient au scandale aujourd'hui. Tous dans le même sac pour ces histoires de carrières.
C'est une honte de jouer avec la santé des gens afin d'engraisser quelques transporteurs véreux. Une route tout viaduc et toutes ces polémiques seront éteintes sauf si l'on a peur de Caroupaye