Elle traite de l'esclavage dans l'Océan Indien :

Rafaël Thibaud reçoit le prix de la thèse 2018


Publié / Actualisé
Le Comité national pour la mémoire et l'Histoire de l'esclavage a décerné le prix de la thèse 2018 au réunionnais Rafaël Thibaud. Cet ancien étudiant de l'Université Paris I a été récompensé pour son travail sur l'esclavage dans l'Océan Indien. Sa thèse s'intitule "Traite des esclaves et commerce néerlandais et français à Madagascar (XVIIe - XVIIIe siècles)". Pour les 170 ans de l'abolition de l'esclavage, ce prix a été remis le 23 mai, date symbolique de la loi Taubira qui reconnaît l'esclavage comme crime contre l'humanité.
Le Comité national pour la mémoire et l'Histoire de l'esclavage a décerné le prix de la thèse 2018 au réunionnais Rafaël Thibaud. Cet ancien étudiant de l'Université Paris I a été récompensé pour son travail sur l'esclavage dans l'Océan Indien. Sa thèse s'intitule "Traite des esclaves et commerce néerlandais et français à Madagascar (XVIIe - XVIIIe siècles)". Pour les 170 ans de l'abolition de l'esclavage, ce prix a été remis le 23 mai, date symbolique de la loi Taubira qui reconnaît l'esclavage comme crime contre l'humanité.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !