[LIVE/VIDÉOS/PHOTOS] Après une journée de blocage du chantier(actualisé) :

NRL - Les transporteurs suspendent leur mouvement, le travail reprend


Publié / Actualisé
A l'issue d'une réunion de plus de trois heures à la Région ce lundi soir 28 mai 2018, les transporteurs ont décidé de suspendre le mouvement de protestation qu'ils ont entamé tôt ce lundi. Ils protestaient contre la diminution de livraisons d'andains, décidée par le groupement SBTPC/VINCI et GTOI qui construit la nouvelle route du littoral. Une nouvelle réunion est programmée la semaine prochaine avec Didier Robert - absent ce lundi -, le groupement et les transporteurs. Les trois accès du chantier de la NRL à La Possession, Saint-Denis et la Grande Chaloupe sont restés bloqués toute la journée. Le travail reprend normalement dès ce mardi matin
A l'issue d'une réunion de plus de trois heures à la Région ce lundi soir 28 mai 2018, les transporteurs ont décidé de suspendre le mouvement de protestation qu'ils ont entamé tôt ce lundi. Ils protestaient contre la diminution de livraisons d'andains, décidée par le groupement SBTPC/VINCI et GTOI qui construit la nouvelle route du littoral. Une nouvelle réunion est programmée la semaine prochaine avec Didier Robert - absent ce lundi -, le groupement et les transporteurs. Les trois accès du chantier de la NRL à La Possession, Saint-Denis et la Grande Chaloupe sont restés bloqués toute la journée. Le travail reprend normalement dès ce mardi matin
  • IPR

    - Ce live est à présent terminé, merci d'avoir suivi cette actualité avec Imaz Press Réunion -

  • IPR

    [ÇA SE DÉTEND]

    Après  plus de trois heures de réunion à la Région,  les transporteurs ont décidé de suspendre le mouvement de protestation. Ils reprennent le travail normalement ce mardi matin. Une nouvelle réunion est programmée la semaine prochaine avec Didier Robert - absent ce lundi -, le groupement et les transporteurs. "Ils nous a été dit que des pistes de travail seraient étudiées afin de voir s'il est possible de maintenir la livraison des andains à son niveau actuel" indique les transporteurs. Ils ont par ailleurs obtenu l'assurance que le groupement continurait à accepter la livraison d'enrochements de plus petite taille. Ce qui maintiendrait à un bon niveau l'activité des transporteurs.

    Pour rappel, les andains, ces galets de taille moyenne notamment extraits des champ, sont servi, entre-autres, à bâtir les remblais de protection du chantier entre la Grande Chaloupe et Saint-Denis. La construction de ce tronçon est en cours de finition et le besoin en andains a nettement diminué. C'est désormais des roches massives qui sont nécessaires au chantier pour bâtir la portion la Grande Chaloupe - la Possession. Mais ces matériaux ne se trouvent que dans les carrières. Aucune d'entre-elles n'est exploitée pour le moment et elles ne le seront sans doute pas de sitôt.

  • IPR

    [ NÉGOCIATIONS]

    La réunion se poursuit. Les négociations seraient serrées et le climat de la discussion serait à peine détendu. Les transporteurs ont prévenu depuis ce lundi matin, s'ils n'obtiennent pas satisfaction ils durciront leur mouvemen dès ce mardi matin.

    En attendant leurs camions sont toujours en place sur le chantier de la NRL

  • IPR

    La réunion a commencé au conseil régional. C'est Dominique Fournel, élu régional chargé de la NRL, qui représente la Région. Le groupement BTP qui consgtruit la route est là également. La plateforme refusant la baisse de livraisons des andains est représentée par les transporteurs et la CGTR BTP

  • IPR

    La rencontre entre le consei régional, le groupement construisant la route la plateforme transporteurs - BTP - agriculteurs doit se tenir à16 heures à la Région à Sainte-Clotilde. En attendant les membres de la plateforme vont se réunir pour définir une position commune après une première journée de mobilisation

  • IPR

    [DÉSACCORD] Les transporteurs du chantier de la Nouvelle route du littoral ne sont pas tous d'accord. Regardez notre live Facebook : 

     

     

  • IPR

    [POINT TRAFIC] La circulation est toujours fluide sur la route du littoral. Les routiers mobilisés bloquent les accès aux chantier mais pas le réseau routier. 

  • IPR

    [HUISSIER] Il est toujours sur place et continue ses constatations. Selon nos informations, ce sont certains transporteurs, en désaccord avec le mouvement actuel, qui ont fait appel à cet huissier venu de Saint-Pierre. 

  • IPR

    ["FAUX PROBLÈME"] Tous les transporteurs ne suivent pas le mouvement initié par les transporteurs et syndicalistes ce lundi matin. Face à la caméra, l'un d'entre eux explique : "ce n'est pas dans mon intérêt de bloquer un chantier comme ça". Il a précisé : "On a du boulot, un peu moins que d'habitude mais c'était prévu".

  • IPR

    [IL CONTINUE] Le blocage du chantier de la NRL est toujours effectif à La Possession, la Grande Chaloupe et Saint-Denis.

  • IPR

    [DEPLACEMENT] Les transporteurs se sont déplacés devant le siège de CGTOI au Port. Ils doivent y rencontrer Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP. 

  • IPR

    [REUNION] Celle qui devait avoir lieu au siège de la SBTPC, au Port semble compromise. Une délégation de transporteurs et de syndicalistes devait être reçue par Roger Georges, l'un des dirigeants du groupement qui construit la NRL et Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP. Mais ils ne sont pas là. 

  • IPR

    [TOUT LE CHANTIER IMPACTÉ] Dorénavant, les transporteurs bloquent tous les accès au chantier de la NRL. À La Possession, à Saint-Denis et à la Grande Chaloupe. 

    Le réseau routier n'est pas impacté mais le chantier de la Nouvelle route du littoral, lui, fait les frais du blocage. Aucune livraison n'est possible. 

  • IPR

    [STOP] Dans un communiqué de presse, titré "Stop aux prélèvements d'andains!", le parti Europe écologie les verts rappelle : "il y a plus d'un mois, nous avons alerté l’opinion et les services de l’Etat sur le rôle probable joué par les extractions d’andains dans les énormes dégâts provoqués par Fakir et par Berguitta. Nous demandions la suspension immédiate de cette politique de prélèvements menée sur les terres agricoles dans le but d’approvisionner le chantier de la Nouvelle route du littoral".

    Selon les écologistes cette ressource est en voie d'épuisement. Selon eux," le « protocole andains » n‘est pas toujours respecté, notamment les obligations de remise en état des terrains, et que certaines extractions ont lieu en toute illégalité, il est temps de faire cesser ce scandale !"

    "Les Réunionnais n’ont pas à payer les imprévoyances de ceux qui ont lancé le pharaonique chantier de la Nouvelle Route du Littoral sans s’assurer
    en amont de son approvisionnement en matériaux. Il est temps de suspendre toute autorisation de prélèvements des andains, il en va de la pérennité des terres agricoles, de la sécurité des Réunionnais et de la préservation de leur patrimoine naturel" ajoute le parti EELV.

  • IPR

    [ATTENTE] Les routiers mobilisés attendent désormais l'arrivée de Jacky Balmine, le secrétaire général du syndicat CGTR BTP

  • IPR

    [RENDEZ-VOUS] En attendant la rencontre avec le conseil régional à 16h, une petite délégation de transporteurs et de syndicalistes devrait être reçue par Roger Georges, l’un des dirigeants du groupement qui construit la NRL. La rencontre devrait avoir lieu au siège de la SBTPC au Port.

  • IPR

    [CAROUPAYE] "Le béton continue à couler, l'activité continue" indique Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR. Il liste les membres de la plateforme mobilisés depuis ce lundi matin. "C'est une affaire importante"a-t-il ajouté : 

     

  • IPR

    [HUISSIER] Un huissier est venu constater le blocage du chantier de la NRL effectué par les transporteurs. Regardez : 

     

     

  • IPR

    [ARRIVÉE]  Jean-Bernard Caroupaye, figure de proue des transporteurs et président de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) est arrivé au rond-point des pêcheurs à La Possession

  • IPR

    [BLOQUÈ] L'accès au chantier de la NRL est dorénavant bloqué à La Possession. Néanmoins, sur la quatre voies, le trafic n'est pas impacté. 

     

  • IPR

    [DÉTERMINATION] Pierrick Robert, vice président de la FNTR explique pourquoi les transporteurs sont réunis : "pour montrer notre détermination à ce que ce chantier puisse se poursuivre dans de bonnes conditions. Au vu des investissements effectués par la profession, il y a urgence à ce que toutes les lignes s'éclaircissent et que nous ayons les bonnes réponses". Regardez : 

     

     

  • IPR

    [LIVE] Retrouvez notre live facebook ici : 

     

  • IPR

    [RÉUNION] "Il y a une réunion à 16h, avec la Région et huit syndicats" informe Didier Hoarau, président du syndicat Unostra. Le débrayage devrait être maintenu jusqu'à cette réunion. Et si rencontre avec la Région ne donne pas satisfaction aux travailleurs, le mouvement pourrait se durcir dès demain.

  • IPR

    [PRÉCISION] Les livraisons d'andains ne sont pas bloquées ce lundi. Les transporteurs peuvent accéder au chantier. Ils rencontrent, en revanche, des difficultés pour en sortir. 

  • IPR

    [COLÈRE] Les routiers sont d'autant plus en colère que, pour l'instant, aucune carrière pour les roches massives n'est encore ouverte. 

    Lire aussi => Dioré renforce le mystère autour de l'avenir de la NRL

  • IPR

    [TRAFIC] Sur le rond-point des pêcheurs à La Possession, une partie de la voie qui donne accès au chantier est bloquée par la présence des poids-lourds. Une seule voie est laissée libre pour entrer et sortir du chantier. Il n'y a, pour l'instant, pas d'impact sur le réseau routier mais on peut remarquer des ralentissements. Les automobilistes, trop curieux, ont tendance à freiner pour regarder. 

  • IPR

    [RALENTISSEMENTS] Une moitié de la chaussée est prise par les camions, une autre est libre. Un embouteillage se forme mais les transporteurs affirment ne pas bloquer les accès.

  • IPR

    [ON NE BLOQUE PAS] Les accès au chantier de la NRL ne sont pas bloqués à Saint-Denis, le Grande Chaloupe et La Possession. Les transporteurs sont simplement mobilisés. 

    Les livraisons d'andains se poursuivent sur le chantier.

  • IPR

    [INQUIETS] Ce lundi 28 mai, des transporteurs bloquent le chantier de la NRL au rond-point des pêcheurs La Possession. Selon Didier Hoarau, membre du syndicat Unostra, les professionnels sont inquiets. 

    "On nou a dit qu'il va y avoir une grosse diminution d'andains" a-t-il précisé. Regardez :

À propos

A la mi mai 2018, les syndicats salariés du BTP (CGTR et CFDT), la filière agricole (CGPER, FDSEA et CDJA) et les transporteurs (FNTR, Unostra, FTOI et SRTT) ont adressé à Didier Robert un courrier dans lequel ils exprimaient leur inquiétude face " à l'arrêt total des extractions d'andains " prévu à la fin du mois de mai. Faute de carrière ouverte, les syndicats ont rappelé au président de Région son engagement à maintenir les extractions d'andains pour alimenter le chantier de la nouvelle route du littoral. 

Dans ce courrier, les syndicats s’inquiétaient de la "forte baisse" des prestations de transport qu’entraînerait "l’arrêt total des extractions d’andains" annoncé par le groupement SBTPC/VINCI et GTOI qui construit la NRL. Cette baisse serait estimée à 70% à partir de septembre selon les informations qui ont été dévoilées au syndicat le 12 avril dernier.

Pour rappel, selon les chiffres d'Europe Ecologie les Verts, environ 2,7 millions de tonnes d’andains ont déjà été extraites sur les 3 millions de tonnes que comptait la zone située entre Saint-Paul et Saint-Leu".

- Une demie-NRL en 2020, bien plus qu’une hypothèse -

La fin des extractions d’andains, et le conflit en cours s’ajoutent à la liste des entraves que connaît le chantier de la nouvelle route du littoral. Entraves qui rendent encore plus hypothétique la livraison d’une NRL entièrement finie.

Dans leur courrier, les syndicats soulignaient que cet "arrêt total des extractions d'andains" vient accentuer le manque de visibilité sur l'approvisionnement du chantier de la NRL et confirmer le scénario selon lequel seule une demie-NRL sera livrée en 2020.

Déjà en août 2017, Imaz Press avait annoncé que seule demie portion de la NRL serait livrée en 2020 en raison du manque de roches massives nécessaires à la construction du tronçon Grande Chaloupe - la Possession

Lire à ce propos : ouvrons la carrière de Bois blanc, la roche ne viendra pas maintenant.

Plus récemment, la Région a reconnu que la mise en service d'une seule moitié de route - celle en viaduc entre Saint-Denis et la Grande Chaloupe -, est "fortement envisagée" pour 2020.

Lire à ce propos : en 2020, il ne devrait y avoir qu'une demie NRL

Entre menaces écologiques liées à l’extraction d’andains, conflit lié à la fin de ces extractions, absence de carrières ouvertes et donc manque de visibilité sur l’approvisionnement en roches masives, l'avenir du chantier de la NRL semble bien sombre.

Lire aussi : Dioré renforce le mystère autour de l'avenir de la NRL

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Aviator, Posté
Bande de malade mentaux. Vous n'avez aucun respect pour qui que ce soit sinon vous même. Vous nous saoulez toute la journée avec vos klaxon. vous vommencez a 4h du matin sans aucun scrupule. "Il faut donner du travail aux réunionnais!" Ben oui comme ça ils peuvent se mettre en grève et klaxonner tellement ils sont content d'avoir du travail. Pendant ce temps les étrangers qui travaillent sur le chantier, eux, travaillent. J'espère que les carrières n'ouvrirons jamais et que tout ces malades ne nous pourrirons plus la vie.
Bruno Bourgeon , Posté
La NRM en tout viaduc sinon rien!