Augmentations à compter du 1er juin 2018 :

Carburants : les prix de la colère


Publié / Actualisé
Ce mercredi 30 mai, alors que des citoyens se sont mobilisés devant la SRPP pour protester contre la vie chère et la hausse du prix des carburants, la préfecture a dévoilé les augmentations à prévoir à partir du 1er juin 2018.
Ce mercredi 30 mai, alors que des citoyens se sont mobilisés devant la SRPP pour protester contre la vie chère et la hausse du prix des carburants, la préfecture a dévoilé les augmentations à prévoir à partir du 1er juin 2018.

Voici les prix des hydrocarbures à partir du 1er juin 2018 :

Le supercarburant : 1,51 euro par litre

Le gazole : 1,21 euro par litre

GNR : 0,76 euro par litre

Pétrole Lampant : 0,75 euro par litre

Supercarburant destiné aux professionnels de la mer : 0,76 euro par litre

Gazole destiné aux professionnels de la mer : 0,75 euro par litre

Gaz : 17,14 euros, la bouteille de 12,5kg

 

Concernant le sans-plomb, la hausse de la cotation (+ 8,15  %) est accentuée par la parité euro/dollar (+ 2 cts). Le fret est inchangé. En définitive, le prix d'importation (CAF) est en hausse de + 11,69 %. Le prix public hausse de 7 cts à 1,51 €/litre.

Pour le gazole, la hausse de la cotation moyenne du gazole est à peine supérieure à celle du sans-plomb (+ 8,33 %). Comme pour le SSP, le fret est inchangé et la parité défavorable participe à la hausse du prix final à hauteur de 2 cts. La conjonction de ces paramètres induit une augmentation du prix CAF de + 12,1  %. Le prix de vente est en hausse à 1,21 €/litre (+6 cts).

Le gaz : la cotation mensuelle (issue de la pondération) est en augmentation de 7,23 %. Elle impacte le prix de la bouteille à hauteur de + 35 cts. La dépréciation de l’euro (-3,56 %), de son coté, influence le prix de la bouteille à hauteur de + 22 cts environ. Le contrat de fret est inchangé. Le prix final de la bouteille s’établit à 17,14 € contre 16,57 € le mois précédent.

Evolution des cotations moyennes

Sur la période de référence, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse par rapport au mois précédent : + 8,15 % pour le supercarburant, + 8,33 %  pour le gazole. Dans le même temps, le prix du brut (Brent de la mer du nord) augmente de 4,9 %.
En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE est en hausse à 505 $/TM. Ce mois-ci, comme les mois précédents, la structure intègre une pondération des cotations BUTANE et PROPANE afin de se rapprocher de la réalité des produits intrans ainsi qu’une ligne détaillant les droits de douanes acquittés (à hauteur de 0,7 % de la valeur CAF en € du produit).

La moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1882 $ pour un € pour les carburants comme pour le gaz et contribue à renchérir les prix des produits (+ 22 cts pour le gaz, + 2 cts pour chaque carburant).

Lire aussi => [LIVE - PHOTOS/VIDEO] Mobilisés contre l'augmentation des prix du carburant : les Réunionnais en colère sont toujours à la SRPP

   

2 Commentaire(s)

AliceDreams, Posté
L'Etat continue de faire le plein direct à sa Pompe à Fric préférée 🚗 🚕 🚙 🚚 Le contexte international fait augmenter le prix du pétrole et la Politique de ce gouvernement d’augmentation des taxes sur le prix du carburant = Double peine pour le pouvoir d’achat des Français 😞😟
Macatia, Posté
Quand le baril est à 120 dollars, le litre de gas-oil a été de 1,21 euros aujourd'hui le baril est à 67 dollars, le litre est à 1,21 euros, il y a quelque chse qui ne colle pas, chercher l'erreur ou les profiteurs.