Gendarmerie :

20 permis retirés ce week-end


Publié / Actualisé
Comme chaque week-end, ce dimanche, la gendarmerie a communiqué le bilan des opérations routières conduites sur toute l'île pour combattre l'insécurité routière. A commencer par une opération "anti-addiction" menée aux aurores, dimanche 3 juin, au Tampon.
Comme chaque week-end, ce dimanche, la gendarmerie a communiqué le bilan des opérations routières conduites sur toute l'île pour combattre l'insécurité routière. A commencer par une opération "anti-addiction" menée aux aurores, dimanche 3 juin, au Tampon.

"28 militaires de la compagnie de brigade, éponyme, de la brigade motorisée de Rivière Saint-Louis, de la brigade territoriale autonome de l'Entre-Deux et du détachement de gendarmes mobiles ont été mobilisés pour cette opération.

Sur les 420 automobilistes contrôlés, le bilan est éloquent :

- 27 alcoolémies dont 15 délits avec le taux le plus élevé à 1,20 mg/litre d'air expiré, soit 2,40 grammes par litre de sang

- Une conduite après usage de stupéfiants, un refus de se soumettre aux vérifications concernant l'alcoolémie, un refus d'obtempérer (auteur en cours d'identification) et un défaut d'assurance constituent les quatre autres délits routiers relevés au cours de ce même service. S'ajoutent aussi deux autres contraventions.

A noter ce jeune conducteur qui à lui seul a cumulé un excès de vitesse, une conduite sous l'emprise de l'alcool avec 0,61 mg/litre et une conduite après usage de stupéfiants. Un autre jeune conducteur a été contrôlé à 0,45 mg/litre d'air expiré.

Par ailleurs, au cours des autres services menées par les 14 motocyclistes de l'escadron départemental de sécurité routière, les infractions suivantes ont été relevées :

- cinq conduites sous l'empire d'un état alcoolique, dont une délicturelle,

- trois conduites après usage de stupéfiants,

- deux refus d'obtempérer (en cours d'identifications),

- deux défaut d'assurance,

- huit excès de vitesse,

- neuf usage de téléphone en conduisant et cinq autres infractions comportementales (priorités, casques, ceintures).

Au bilan de ces actions destinées à sécuriser nos routes, se sont 65 infractions génératrices d'accidents graves qui ont été relevées dont 32 alcoolémies et quatre conduites après usage de stupéfiants. Vingt permis de conduire ont été retenus sur le champ.

Malgré ce nombre toujours trop élevé de conducteurs au comportement addictif, aucun accident corporel n'est à déplorer au cours du week-end. C'est une chance si on observe les huit accidents matériels survenus au cours des deux nuits écoulées.  Cinq sont dus à cette problématique.

La palme de l'inconscience revient à cet automobiliste qui s'est engagé en contre-sens sur la RN6 à Sainte-Marie, dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juin, et qui a percuté de front un véhicule circulant normalement et fort heureusement à vitesse réduite. 

Le mis en cause présentait un taux de 0,94 mg/litre d'air expiré."

   

1 Commentaire(s)

L'Specialiste, Posté
Lu dans l'article ==> véhicule circulant bnormalement ? plutôt normalement !!! (c'est corrigé grâce à vous merci beaucoup - webmaster)