Etude comparative entre les Dom-Tom et la Métropole :

Des tarifs en téléphonie et internet mobiles et fixes compétitifs à La Réunion


Publié / Actualisé
Une étude comparative commandée par l'observatoire des prix, des marges et des revenus, révèle que les tarifs des forfaits entre la Métropole et La Réunion sont raisonnablement similaires. Pour des offres d'entrée de gamme, les tarifs dans l'île restent compétitifs par rapport à l'Hexagone. Pour les offres de moyenne et haute gammes, les prix sont plus élevés localement. Pour l'internet cela serait lié au coût des câbles de fibre optique sous-marins. Un coût supporté par les opérateurs. Mais pour les forfaits mobiles, il n'y a pas d'explications techniques à ce surcout. Cependant, point important : l'étude a été mise à jour en 2018, suite à l'arrivée du concurrent Free dans le marché réunionnais. Free propose des offres très compétitives à la Réunion. Et son arrivée a eu pour conséquence un alignement des opérateurs sur les tarifs proposés par Free, via des marques de forfaits "low cost" mais de qualité. Mais il est vrai que ces forfaits "low cost" en métropole ont l'avantage d'offrir aux consommateurs plus d'options que ceux proposés à la Réunion.
Une étude comparative commandée par l'observatoire des prix, des marges et des revenus, révèle que les tarifs des forfaits entre la Métropole et La Réunion sont raisonnablement similaires. Pour des offres d'entrée de gamme, les tarifs dans l'île restent compétitifs par rapport à l'Hexagone. Pour les offres de moyenne et haute gammes, les prix sont plus élevés localement. Pour l'internet cela serait lié au coût des câbles de fibre optique sous-marins. Un coût supporté par les opérateurs. Mais pour les forfaits mobiles, il n'y a pas d'explications techniques à ce surcout. Cependant, point important : l'étude a été mise à jour en 2018, suite à l'arrivée du concurrent Free dans le marché réunionnais. Free propose des offres très compétitives à la Réunion. Et son arrivée a eu pour conséquence un alignement des opérateurs sur les tarifs proposés par Free, via des marques de forfaits "low cost" mais de qualité. Mais il est vrai que ces forfaits "low cost" en métropole ont l'avantage d'offrir aux consommateurs plus d'options que ceux proposés à la Réunion.

En conférence de presse à la Préfecture, Eric Lefevre, consultant indépendant, représentant du cabinet MARPIJ, détaille l'objet de cette étude réalisée pour le compte de l'OPMR. Une étude sur la formation des prix, des prestations aux particuliers en matière de téléphonie mobile et d'internet à La Réunion. Aussi il en délivre les résultats :

   

1 Commentaire(s)

T42, depuis son mobile, Posté
En métropole depuis 1 mois j'ai souscrit un abonnement de 10?/mois avec un mvno utilisant le réseau Orange. J'ai communications et SMS en illimité métropole/dom mobiles et fixes, plus fixes sur plus de 100 pays, plus 50 Go de données.
Comparativement j'avais sur notre île un abonnement de 20?/mois me donnant droit à 2h de communication et 20 Go de données.