Après la suspicion de toxi-infection alimentaire dans une école :

Le Port - Après analyse, niveau d'hygiène "satisfaisant"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué de presse (reproduit ci-dessous), la mairie du Port rassure la population suite à la suspicion de toxi-infection alimentaire survenue à l'école élémentaire Francis Rivière, le 23 avril 2018.
Dans un communiqué de presse (reproduit ci-dessous), la mairie du Port rassure la population suite à la suspicion de toxi-infection alimentaire survenue à l'école élémentaire Francis Rivière, le 23 avril 2018.

Le 23 avril dernier, 45 enfants de l’école élémentaire Francis RIVIERE ont été pris de malaises à l’heure du repas (nausées, vomissements). Dans le respect du protocole prévu en cas de suspicion de toxi-infection alimentaire Le service de la Restauration Scolaire a fait appel aux pompiers et SAMU.

Des mesures administratives préventives, adaptées à la situation constatée, ont immédiatement été mises en oeuvre pour éviter tous risques infectieux : analyses de l’eau, nettoyage et désinfection des locaux, prélèvements de surfaces, bilan d’aptitude médicale des agents.

En parallèle quatre enquêtes ont été diligentées par :

- La DAAF (Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt)
- L’ARS-OI (Agence Régionale de Santé de l’Océan Indien)
- Le médecin de prévention au CDG (Centre de Gestion)
- Le service Restauration de la ville


Ces enquêtes mènent toutes aux conclusions suivantes : le niveau d’hygiène du réfectoire de Francis Rivière est "satisfaisant". Le niveau de maîtrise des risques alimentaires de la Restauration Scolaire de la Ville du Port est globalement satisfaisant. Il y a une absence avérée d’intoxication alimentaire à l’école Francis Rivière le lundi 23 avril dernier.

Lire aussi : Enquête suite à la suspicion de toxi-infection alimentaire dans une école du Port

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !