Assemblée générale de la chambre de commerce :

Des comptes 2017 certifiés et des projets de travaux pour Saint-Pierre approuvés


Publié / Actualisé
La Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) a tenu son assemblée générale ce jeudi 21 juin 2018. À l'ordre du jour, examen des comptes 2017 de l'ensemble des services, délibération sur les travaux pour le port de Saint-Gilles mais aussi vote du projet de construction d'un ensemble immobilier à Saint-Pierre.
La Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) a tenu son assemblée générale ce jeudi 21 juin 2018. À l'ordre du jour, examen des comptes 2017 de l'ensemble des services, délibération sur les travaux pour le port de Saint-Gilles mais aussi vote du projet de construction d'un ensemble immobilier à Saint-Pierre.

Les membres de la chambre ont délibéré sur les travaux du port de Saint-Gilles. Ce port et ses occupants étaient récemment au coeur des préoccupation de la CCIR à la suite d'un mouvement des professionnels du port.

Lire aussi : Grogne au port de Saint-Gilles : les professionnels de la mer inquiets pour leur outil de travail

Lire aussi : Après la grogne au port de Saint-Gilles, Ibrahim Patel s'explique "653 000 euros d'impayés au port de Saint-Gilles"

La chambre a approuvé un plan d'appurement pour les amodiataires du port de Saint-Gilles "afin de leur permettre de régler leurs dettes et de régulariser leur situation pour voir leur autorisation d'occupation temporaire être renouvelée" déclare le président de la CCIRS Ibrahim Patel. La chambre a prévu de laisser aux amodiataires un délai pour se manifester.

Le programme de travaux de 9 millions d'euros pour le port de Saint-Gilles a été approuvé, il se déroulera sur 3 ans. La première tranche a été lancée avec une première phase de travaux et études à 4 millions d'euros.

Le port de Sainte-Marie en revanche est en déficit "depuis son existence".  Le président assure souhaite arrêter la concession de ce port et de le remettre entre les mains de la Cinor. Pour ce faire "la Cinor et la CCIR vont travailler en étroite collaboration"poursuit-il.

- Comptes certifiés, sous réserve -

Le commissaire au compte de la CCIR a certifié les comptes 2017 de la structure en émettant trois réserves. Tout d'abord la sortie du contrat Swap, pour lesquels "les dossiers ont été déposés" assure le président. ensuite l'espace de coworking, pour lequel la  Région doit 100 000 euros qui "seront versés sous peu" déclare Ibrahim Patel. Et enfin, le coût des travaux de mise aux normes de tous les bâtiments de la CCIR pour l'accès aux personnes handicapées.

Les comptes ont été certifiés, "comme toutes les collectivités, il y a des réserves, mais ce sont des réserves qui se règlent, les dossiers sont déposés, c'est une question de délai" estime Ibrahim Patel.

Ce qui ressort de cette assemblée générale, c'est que "nos comptes sont excédentaires", déclare le président.

- Un projet de travaux approuvé pour Saint-Pierre -

Un programme de construction est lancé sur le terrain de la CCIR de Saint-Pierre. "La première partie qui est presque de 3000 mètres carrés comprendra des commerces et bureaux. Les travaux s'étendront sur les 19 000 mètres carrés, car la première partie permettra de déplacer la chambre de commerce de son emplacement actuelle. Elle sera déplacée plus haut, cela permettra de raser cette partie et de continuer le projet dans son ensemble" détaille-t-il.

Ce projet a été voté à l'unanimité par les membres de la CCIR et "approuvé sans réserve" par la commission des finances.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !