[VIDÉO] La députée a été interrogée dans le "Talk" du Figaro (actualilsé) :

Propos tendancieux sur Mayotte : Nadia Ramassamy reste passive


Publié / Actualisé
Selon une info dévoilée par Réunion 1ere radio ce vendredi 22 juin 2018, la députée de la 6ème circonscription, Nadia Ramassamy (Les Républicains), apparait dans une vidéo publiée le 14 juin, sur le site du Figaro. Dans le cadre du "Talk", elle répond aux questions du journaliste Yves Thréard. Notamment sur le sujet de l'immigration. Interrogée de façon virulente par le présentateur qui lui demande si elle accepterait d'accueillir sur le sol réunionnais des Mahorais, Nadia Ramassamy reste passive et ne recadre pas le professionnel. Lequel semble ignorer que les habitants de Mayotte bénéficient du même droit de déplacement sur le territoire national que tous les Français. (Photo - Capture d'écran)
Selon une info dévoilée par Réunion 1ere radio ce vendredi 22 juin 2018, la députée de la 6ème circonscription, Nadia Ramassamy (Les Républicains), apparait dans une vidéo publiée le 14 juin, sur le site du Figaro. Dans le cadre du "Talk", elle répond aux questions du journaliste Yves Thréard. Notamment sur le sujet de l'immigration. Interrogée de façon virulente par le présentateur qui lui demande si elle accepterait d'accueillir sur le sol réunionnais des Mahorais, Nadia Ramassamy reste passive et ne recadre pas le professionnel. Lequel semble ignorer que les habitants de Mayotte bénéficient du même droit de déplacement sur le territoire national que tous les Français. (Photo - Capture d'écran)

L'interview de Nadia Ramassamy sur le Talk du Figaro commence par un sujet bien particulier : celui de l'immigration. Interrogée par le journaliste Yves Thréard qui évoque la crise migratoire actuelle et la position radicale du gouvernement italien, elle déclare d'abord : "Il faut être solidaire dans la vie (...) Avant tout, je suis humaine. Si j'ai fait de la politique c'est pour être très proche des gens". 

A la cinquième minute, le présentateur affirme : "C'est un sujet qui concerne aussi La Réunion parce que vous avez, pas loin de La Réunion, un autre archipel qui s'appelle les Comores et Mayotte qui est un département français. Mais comme chacun sait, quand on va à La Réunion, les Réunionnais disent +Les Mahorais arrivent en pagaille à La Réunion+. Vous avez un gros problème vous aussi". 

A cette réflexion, la députée réunionnaise ne recadre pas le journaliste. Elle ne rétorque pas qu'en tant que citoyens Français, les Mahorais ont le droit inaliénable de se déplacer partout sur le territoire français. Elle se contente de répondre : "Je pense qu'il faut prioriser la coopération régionale. Les Mahorais veulent rester chez eux (...) ils viennent pour avoir quelques avantages". Elle n'explique pas pourquoi il serait nécesaire, selon elle, d'actionner la coopération régionale, une politique déployée en direction des pays étrangers, pas des départements français dont fait partie Mayotte...

"C'est normal que vous receviez des Mahorais?"

"C'est normal que vous receviez des Mahorais?" ose demander Yves Thréard. "Par rapport aux hôpitaux, à leurs conditions de vie, il faut qu'on donne des moyens bien adaptés à leur façon de vivre car chaque île a ses spécificités" répond Nadia Ramassamy. 

Ce à quoi le journaliste du Figaro ajoute : "Vous êtes d'accord, Réunionnaise, pour accueillir des Mahorais?"

"Si quelqu'un arrive devant moi, on va pas dire +tu repars+. Je suis contre empêcher les gens. Je suis plus pour faire de la vraie coopération efficace" affirme la députée qui ne semble pas s'insurger un seul instant contre le fait qu'accueillir des Mahorais, donc Français, dans le département français de La Réunion, semble poser problème au présentateur...

Peut-être n'a-t-elle pas osé le contredire ou le déranger... ce qui dans les deux cas  est pour le moins étrange pour une députée de La Réunion, peuplée, de fait, uniquement par des migrants...

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Abdoulkadir, Posté
Je me demande pourquoi parler uniquement des mahorais qui viennent à la reunion car ils ne sont pas les seuls ?
Hermes , Posté
Estce que les journalistes n ont pas clairement dérapé en désignant les mahorais comme une source de problème.?
Zambrovattes , Posté
Comme d'habitude ça sert de garniture quand un bon journaliste appuie la ou sa fait on reste figée c'est triste on fait pas le poids les pseudo journaliste péi. I reste dand fénoir lé la juste pour servir la soupe ah n'a encore travail pou fé
Toto, Posté
je pense que le journaliste est provoc mais que Nadia Ramassamy n'est pas à la hauteur. D'ailleurs la plus part de nos députés ne sont pas à la hauteur. je dirais meme tous.