L'artiste est décédé à 64 ans :

Condoléances du préfet de La Réunion à la famille de Wilhiam Zitte et à ses proches


Publié / Actualisé
Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, et Marc Nouschi, directeur des affaires culturelles - océan Indien, ont appris avec une profonde tristesse le décès de Wilhiam Zitte.
Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, et Marc Nouschi, directeur des affaires culturelles - océan Indien, ont appris avec une profonde tristesse le décès de Wilhiam Zitte.

Né à La Réunion en 1954, il résidait à la Plaine des Palmistes où il s’est éteint. Autodictate, militant, instituteur, Wilhiam Zitte est l’une des figures emblématiques de la création artistique contemporaine de La Réunion. Dès 1992, il interrogeait la frontière entre art traditionnel réunionnais et art contemporain, avec des expositions comme " Artistes de la réalité populaire ". Il pose une réflexion qui interroge les catégories et les hiérarchies et qui traverse l’ensemble de son œuvre. Dans son travail, il développe le concept d’artcréologie qu’il définit ainsi dans un entretien de 2008 avec Christine Eyene : " C’est un concept que j’utilise pour qualifier mon travail. Dans l’artcréologie se retrouvent l’image du Noir et les esprits, dans une écriture fantomatique, parce que je trouve que la représentation du Noir est fantomatique ". Wilhiam Zitte est l’un des premiers artistes réunionnais à explorer la question de l’esclavage puis de la créolité. Son travail et sa personnalité laissent une forte empreinte dans la vie culturelle réunionnaise.

Le préfet de La Réunion et le directeur des affaires culturelles – océan Indien adressent leurs plus profondes condoléances à la famille de Wilhiam Zitte ainsi qu’à ses proches.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !