Saint-Benoît :

La ville interdit un événement non déclaré à l'Ilet Coco ce week-end


Publié / Actualisé
Un événement festif musical non déclaré à la sous-préfecture de Saint-Benoît, intitulé la " Cocoalition Sonore ", est prévu de se dérouler les 23 & 24 juin à l'Ilet Coco. La ville a décidé par arrêté d'interdire cet évènement. Nous publions ci-après le communiqué de la commune de Saint-Benoît :
Un événement festif musical non déclaré à la sous-préfecture de Saint-Benoît, intitulé la " Cocoalition Sonore ", est prévu de se dérouler les 23 & 24 juin à l'Ilet Coco. La ville a décidé par arrêté d'interdire cet évènement. Nous publions ci-après le communiqué de la commune de Saint-Benoît :

Cette manifestation est susceptible de rassembler plusieurs centaines de personnes et de donner lieu à une diffusion amplifiée de musique risquant ainsi de troubler l’ordre public. Par ailleurs, aucun dispositif de sécurité (incendie, sanitaire et routière) et de secours aux personnes ne nous a été communiqué.

Par mesure de précaution, la Ville de Saint-Benoît a décidé de prendre un arrêté afin d’interdire la tenue de l’événement " Cocoalition Sonore " de ce week-end. En cas de non-respect de cet arrêté, les organisateurs risquent des sanctions prévues par les articles R.211-27 à R.211-30 du code de la sécurité intérieure, notamment la confiscation du matériel.

La commune souhaite rappeler que l’organisation d’un événement regroupant un grand nombre de personnes (une manifestation sportive, une fête, un rassemblement…) nécessite d'obtenir une autorisation de la puissance publique concernée (article L211-1 du Code de la sécurité intérieure). La déclaration doit être faite à la mairie de la commune où la manifestation doit avoir lieu, trois jours au moins et quinze jours au plus, avant la date de la manifestation. Dans le cas d'une manifestation musicale comptant plus de cinq cents participants, elle pourra être soumise à une réglementation particulière (Décret n° 2002-887) car le rassemblement est susceptible de présenter des risques pour la sécurité des participants, en raison de l'absence d'aménagement ou de la configuration des lieux.

   

2 Commentaire(s)

Jose, Posté
Un grand BRAVO à cette Mairie qui prend la défense de ses administrés contre ces nuisances !
Eldril, Posté
Des gens qui s'autogèrent enfin, qui rammassent leurs dechets, qui respectent la nature et la population, qui ne cherchent pas le profits mais uniquement le divertissement, pour eux et les autres, sans musique commerciale et sans publicité et hypersommation... biensur, c'est interdit. HONTE AU MAIRE.