À la une de ce lundi 25 juin 2018 :

Pauvreté, enfants expulsés, caprisun, animaux abandonnés et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR. Voici les titres développés ce lundi 25 juin 2018 :

- Un taux de pauvreté trois fois plus élevé à La Réunion qu'en métropole : "En restant au RSA, tu condamnes tes enfants"
- [VIDEO] Quand le monde regarde à la frontière américaine : À Mayotte aussi des enfants de migrants sont enfermés
- Capri-Sun : la boisson trop sucrée qui inquiète...... mais qui aurait encore de beaux jours devant elle !
- Pour éviter de commettre un délit avant de partir en vacances...Vos animaux vous aiment, ne les abandonnez pas
- La pa Météo France i di, sé zot i di : Frais le matin, nuageux l'après-midi
BONJOUR. Voici les titres développés ce lundi 25 juin 2018 :

- Un taux de pauvreté trois fois plus élevé à La Réunion qu'en métropole : "En restant au RSA, tu condamnes tes enfants"
- [VIDEO] Quand le monde regarde à la frontière américaine : À Mayotte aussi des enfants de migrants sont enfermés
- Capri-Sun : la boisson trop sucrée qui inquiète...... mais qui aurait encore de beaux jours devant elle !
- Pour éviter de commettre un délit avant de partir en vacances...Vos animaux vous aiment, ne les abandonnez pas
- La pa Météo France i di, sé zot i di : Frais le matin, nuageux l'après-midi

-"En restant au RSA, tu condamnes tes enfants"

La dernière étude de l'Insee sur les revenus des Réunionnais révèle qu'en 2015, 40% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté soit au moins 342 000 personnes.La moitié des Réunionnais vit avec moins de 1 190 euros par mois et par unité de consommation (UC). Ce niveau de vie médian est bien moindre qu'en métropole (1 690 euros par UC). Pour un quart des ménages réunionnais, les prestations sociales constituent leur ressource principale. Bien que ces chiffres s'appuient sur des données datant de 2015, vivre en dessous du seuil de pauvreté est toujours une réalité en 2018 pour près de la moitié de la population réunionnaise. Concrètement que signifie "vivre en dessous du seuil de pauvreté" ?

- À Mayotte aussi des enfants de migrants sont enfermés

L'île de Mayotte est soumise à une très forte immigration clandestine. Ce département français d'Outre-mer est synonyme d'eldorado pour des migrants des îles Comores mais aussi d'autres pays voisins en guerre. En 2012, une circulaire interdisait la détention d'enfants clandestins dans les centres de rétention administrative du territoire français, sauf... à Mayotte. C'est le seul territoire français où des enfants mineurs sont enfermés dans les centres de rétention administrative en toute légalité. Les parents migrants clandestins expulsés de Mayotte laissent derrière eux des enfants livrés à eux-mêmes. Pire encore, des milliers d'enfants mineurs, qui n'ont pas de parents sont détenus à Mayotte puis expulsés. C'est ce que dénonce, encore en 2018, Solène Dia de l'association Cimade qui vient en aide aux réfugiés et migrants dans une vidéo publiée par Konbini News.

- Capri-Sun : la boisson trop sucrée qui inquiète...... mais qui aurait encore de beaux jours devant elle !

Depuis trois semaines, une polémique enfle sur une boisson tant appréciée à La Réunion : le Capri-Sun. Jugée trop sucrée, la boisson inquiète les nutritionnistes, à La Réunion comme ailleurs dans le monde. Surtout que le Capri-Sun est très en vogue chez les enfants, et semble ancré dans les habitudes de consommation des Réunionnais. Guillaume Aubery, de la société réunionnaise " Grand Sud " productrice de Capri-Sun depuis 15 ans, rappelle qu'aucune réglementation n'a été violée concernant le taux de sucre présent dans cette boisson. De même, sa composition a toujours été connue du grand public, donc pas de scandale sanitaire. Cependant, la marque Capri-Sun, soucieuse de son image, développe au niveau mondial 2 nouvelles gammes : " pure " et " bio ", des produits sucrés uniquement grâce au sucre naturel présent dans les fruits.

- Vos animaux vous aiment, ne les abandonnez pas

"Préparez votre départ" c'est le message lancé par la préfecture dans le cadre d'une campagne contre l'abandon des animaux de compagnie. Chaque année, environ 80 000 animaux sont abandonnés en France, dont 80 % au moment des départs en vacances. À l'approche de l'hiver austral, il est indispensable que les propriétaires d'animaux préparent leurs vacances, pour partir avec leur animal ou le faire garder. La Préfecture rappelle également que l'abandon d'animal n'est pas une fatalité, c'est un délit ! Le délit d'abandon d'un animal est passible de 30 000 euros d'amende et de deux ans d'emprisonnement.

- La pa Météo France i di, sé zot i di : Frais le matin, nuageux l'après-midi

Il fera frais au lever du jour ce lundi matin 25 juin 2018, affirme Matante Rosina. Elle dit aussi que le soleil va réchauffer tout cela dans le courant de la matinée, mais que les nuages s'inviteront l'après-midi.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !