Il a menacé sa mère avec un fusil à canon scié (actualisé) :

Saint-André - Le forcené maîtrisé et interpellé par le GIPN


Publié / Actualisé
L'homme qui s'était retranché armé à son domicile de Saint-André a été maîtrisé et interpellé par plus d'une dizaine de militaires du GIPN (groupement d'intervention de la police national) vers 17 heures ce lundi 2 juillet 2018. Ainsi que l'a indiqué Imaz Press Réunion en milieu d'après-midi, l'homme âgé de 34 ans a d'abord menacé sa mère avec un fusil à canon scié. Cette dernière aurait eu le temps de se réfugier chez un voisin avant d'alerter les forces de l'ordre. Son fils s'est ensuite enfermé chez lui, rue des Bananiers. Personne n'a été blessé au cours de l'assaut donné par la police.
L'homme qui s'était retranché armé à son domicile de Saint-André a été maîtrisé et interpellé par plus d'une dizaine de militaires du GIPN (groupement d'intervention de la police national) vers 17 heures ce lundi 2 juillet 2018. Ainsi que l'a indiqué Imaz Press Réunion en milieu d'après-midi, l'homme âgé de 34 ans a d'abord menacé sa mère avec un fusil à canon scié. Cette dernière aurait eu le temps de se réfugier chez un voisin avant d'alerter les forces de l'ordre. Son fils s'est ensuite enfermé chez lui, rue des Bananiers. Personne n'a été blessé au cours de l'assaut donné par la police.

Selon les premiers élements d'information le forcené souffrirait  de troubles psychiatriques. 

Le trentenaire a immédiatement été placé en garde à vue dans les locaux du commissariat saint-andréen. Il devrait ensuite être ausculté par un médecin et être entendu par les policiers. 

Les raisons de son geste sont encore inconnues. Quant aux faits, ils ont causé un grand émoi dans ce quartier de Saint-André.

www.ipreunion.com

Mise en ligne le 02/07/2018 à 16h29. Actualisé à 19h24

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !