3ème enquête publique pour la carrière de Bois Blanc :

Touch pa nout roches : "nou tiembo nou larg pa"


Publié / Actualisé
Jamais deux sans trois... La troisième enquête publique concernant le projet d'ouverture et d'exploitation d'une carrière à Bois Blanc, la Ravine du Trou, a commencé le week-end dernier. Pour une durée d'un mois. Le collectif Touch pa nout roche, qui ne cesse de clamer son indignation face à ce projet, en profite pour demander aux citoyens de se mobiliser. En participant à cette enquête publique. "Nou tiembo nou larg pa" assure le collectif.
Jamais deux sans trois... La troisième enquête publique concernant le projet d'ouverture et d'exploitation d'une carrière à Bois Blanc, la Ravine du Trou, a commencé le week-end dernier. Pour une durée d'un mois. Le collectif Touch pa nout roche, qui ne cesse de clamer son indignation face à ce projet, en profite pour demander aux citoyens de se mobiliser. En participant à cette enquête publique. "Nou tiembo nou larg pa" assure le collectif.

"Nous vous demandons à toutes et tous d'y participer" insistent les membres de Touch pa nout roch avant de préciser sur quels point porte cette troisième enquête publique. 

Lire aussi => Une troisième enquête publique démarre lundi 25 juin 2018 : Carrière de Bois-Blanc : rien n'est encore joué

A savoir, la modification du PLU de Saint-Leu, exigée par le préfet de La Réunion, la demande de dérogation d'interdiction de défricher et la demande d'ouverture de carrière de roches massives. 

Des roches qui, selon les porteurs du projet, seraient nécessaires au bon déroulement du chantier de la NRL. Ce que contestent le collectif Touch pa nout roch et le député Thierry Robert. 

Lire aussi => [VIDEO] "La carrière de Bois Blanc n'est pas utile pour la NRL" assure Thierry Robert

Afin de mobiliser le plus de citoyens possible, le collectif n'hésite pas à préciser : "Faites passer et affichez le message autour de vous. Tout le monde peut laisser un avis, même s'il ne réside pas sur une des trois communes" concernées par le projet (Saint-Leu, Les Avirons et Etang-Salé).

Pour rendre la participation à l'enquête publique plus aisée, Touch pa nout roch a aussi réalisé ce schéma : 

"Nou tiembo nou larg pa" ajoutent les opposants. 

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Marie, Posté
Je dis Non
je pense à la santé de nos enfants et petits enfants
elisetine, Posté
Non on détruit la nature
Marie, Posté
Je suis contre . alors je dis NON.
pensez à nos enfants et petits enfants. A leur santé
Aterla, Posté
Courage aux habitants concernés. J'aimerai savoir qui à la Réunion ou ailleurs serait d'accord pour avoir une carrière à côté de sa maison, cette pollution sonore et atmosphérique pour ses enfants et sa famille.
Brigs, Posté
un grand merci au collectif pour le déchiffrage du pavé de la SCPR!nou tiembo nou larg pa!!!