La commission permanente a voté :

Conseil Départemental : des investissements soutenus pour la Réunion


Publié / Actualisé
Ce mercredi 11 juillet, la commission permanente du Conseil Départemental a voté de nombreuses orientations budgétaires. Le social, l'éducation, la coopération, l'insertion, l'eau et l'agriculture figurent parmi les dossiers de financement étudiés. Parallèlement, les élus de l'Intergroupe majoritaire ont présenté une motion portant sur le renforcement des contrôles aux frontières pour prévenir l'introduction de maladies animales et végétales, d'organismes nuisibles et d'espèces exotiques envahissantes. Motion votée à l'unanimité.
Ce mercredi 11 juillet, la commission permanente du Conseil Départemental a voté de nombreuses orientations budgétaires. Le social, l'éducation, la coopération, l'insertion, l'eau et l'agriculture figurent parmi les dossiers de financement étudiés. Parallèlement, les élus de l'Intergroupe majoritaire ont présenté une motion portant sur le renforcement des contrôles aux frontières pour prévenir l'introduction de maladies animales et végétales, d'organismes nuisibles et d'espèces exotiques envahissantes. Motion votée à l'unanimité.

Pacte de solidarité territoriale : près de 15 M€ débloqués pour 5 communes
Les élus ont validé ce jour les projets présentés par les communes de Sainte-Marie, Saint-Benoît, Saint-Joseph, Petite-île, Saint-Leu pour un montant total de 14 590 738 M€.
Pour rappel : par décision en date du 14 mars 2018, le Conseil Départemental a adopté la mise en place d’un nouveau dispositif d’aide aux communes à travers le Pacte de Solidarité Territoriale (PST) pour la période 2018 -2020. Ce dispositif traduit la volonté de la Collectivité de poursuivre son effort en faveur des communes en leur allouant un montant global de 90 millions d’euros sur trois années. Le recensement auprès des communes, des projets à intégrer au PST, a démarré. Les projets des communes de Cilaos, Les Avirons, Saint-Louis, Saint-Pierre, Bras-Panon, Sainte-Suzanne, Saint-André, Salazie, Saint-Denis, Le Port, Saint-Paul ont déjà fait l’objet d’une validation en commission permanente les 9 mai et 6 juin 2018.


Education : près de 5 M€ votés
- Soutenir l’excellence : 3,6 M€ pour les étudiants en mobilité.
Conformément aux engagements pris dans le projet de mandature, les élus poursuivent l’engagement volontariste du Département dans l’accompagnement des étudiants en mobilité. A ce titre, ils ont approuvé le plan de financement 2017-2020 du dispositif départemental de " bourses aux étudiants en mobilité " dans le cadre de la mesure 2.05 du Programme Opérationnel du Fond Social Européen (PO FSE). 14,5M€ seront mobilisés sur 3 ans pour un reste à charge du Département de 3,6 M€. Plus de 18 000 étudiants sur trois ans pourront être accompagnés dans leur projet d’études pendant la durée de cette programmation.


- Améliorer le cadre de vie des collégiens : plus de 600 000€ votés
La 2ème tranche de dotations complémentaires en faveur des collèges publics s’élève à  600 450€ en fonctionnement et en équipement.

- Mettre à niveau au numérique 33 collèges : plus de 650 000€
Par ailleurs, dans le cadre de l’appel à projets " Collèges Numériques et Ruralité " le Département recevra une aide complémentaire de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour des travaux de mise à niveau des infrastructures internes dans  les 33 collèges numériques sélectionnés à la rentrée 2017. Le financement du Département sur fonds propres s’élèvera à 651 000€ pour une participation maximale de la CDC de 605 000€.

Social : plus de 1,3 M€ votés

- Public en situation de handicap : 1,3 M€ votés pour les Foyers d’Accueil Occupationnel
Afin de permettre aux personnes porteuses de handicap de se rendre en Foyer d’Accueil Occupationnel (FAO), le Département prend en charge le coût du trajet domicile/FAO. 11 établissements sont concernés pour un public de 326 adultes handicapés en 2017.

- Les violences faites aux femmes, une priorité pour le Département
Une subvention de 15 000€ est votée pour participer au financement de l’Observatoire Réunionnais des Violences Faites aux Femmes (ORVIFF), porté par le Centre de Ressources de la Cohésion Sociale et Urbaine de La Réunion (GIP CR-CSUR) par le biais du Fonds d’Appui aux Politiques d’Insertion (FAPI).

Routes : près d’1,5M€ de travaux d’aménagement programmés

- RD48 et RD 46 à Saint-André
Les élus ont validé les travaux de sécurisation de la circulation piétonne au niveau des secteurs de Rivière du Mât les Hauts et de Mon Repos pour un montant de 300 000 € pour la Collectivité.

- RD21 à Saint-Louis
Des travaux de remise en état seront effectués sur la section qui traverse le centre ville de Saint-Louis, comprenant la réalisation de trottoirs, l’aménagement de zones de stationnement et la réfection de la chaussée pour un montant de 553 000 € pour la Collectivité.

- RD4 à Saint-Paul (Bois de Nèfles et Maison Blanche)
Suite à l’augmentation de l’urbanisation dans le secteur, et du fait de la proximité du collège, du lycée et du complexe sportif, de nombreux piétons, cyclistes et écoliers fréquentent cette portion de la RD4. Afin d’assurer leur sécurité, le Département réalisera des trottoirs, des murs de soutènement ainsi que la réfection de la chaussée pour un montant de 636 000 €.


Logement : garantie d’emprunt, 1,6 M€  pour la construction de 107 logements sociaux
Le Département apportera sa garantie à hauteur de 1,6 M€ aux emprunts contractés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) par la SHLMR et la SOGEDIS pour la construction de 107 nouveaux logements sociaux au Tampon et à Saint-Denis.


Insertion : plus de 360 000 € votés
- Projets collectifs d’action sociale et d’insertion : plus de 300 000 € ont été alloués. 
10 associations et 1 CCAS bénéficieront du soutien financier de la Collectivité à hauteur de  314 000€ pour la mise en place de projets collectifs d’action sociale et d’insertion  et de chantiers d’insertion ainsi que la prise en charge du résiduel des salaires de 76 contrats PEC.

- Soutenir la création d’entreprises : lancement de la 21ème édition du Challenge des Créateurs
Le Département organisera le 21èmeédition du " Challenge des créateurs ", concours organisé pour promouvoir la création d’entreprises et valoriser les responsables de très petites entreprises qui ont créé leur emploi.

Agriculture : près de 68 000 € débloqués
- Les Fêtes du terroir encouragées : 6000 € par commune

Les communes de la Plaine des Palmistes, de Sainte-Suzanne, de Saint-Philippe et de Petite-île bénéficieront chacune du soutien de la Collectivité à hauteur de 6 000€ pour l’organisation de fêtes du terroir.

- Valorisation de 50ha de terres en friches : plus de 43 500 € débloqués
Dans le cadre du dispositif " terres en friches ", près de 43 507 € d’aides à la location, à la vente ou à l’acquisition seront attribuées par le Département pour permettre la valorisation de plus de 50ha de terres agricoles.
Pour rappel : Dans un marché foncier agricole restreint et alors que de nombreux jeunes agriculteurs sont à la recherche de terrains pour s’installer, plus de 5 000 ha de terres agricoles restent en friche. En conséquence, le Conseil Départemental réuni en séance plénière le 28 juin 2016 a décidé de mettre en œuvre un nouveau dispositif en faveur de la mobilisation du foncier agricole A ce jour, 41 demandes ont été validées, dont 14 projets d’installation et 27 projets d’agrandissement. 72 ha ont été remis ou vont être remis en culture.

Coopération régionale
Plusieurs subventions ont été accordées à des associations œuvrant pour Madagascar à hauteur de 18 957 € (achats de kits solaires pour des écoles, réalisation d’une mission médicale à Fianarantsoa et de deux missions de formation de sages-femmes).
Par ailleurs, l’association Bek la Barre recevra une subvention pour son  action de coopération avec l’Afrique du Sud en vue de s’engager dans un programme triennal de création et d’aménagement de quatre parcs de street work out à Soweto et à Durban.


Eau
Comme suite à l’appel à projets lancé en 2017 en vue de la valorisation énergétique des infrastructures de l’ILO, l’entreprise Quadran a été retenue pour la réalisation d’installations de production d’énergie renouvelable d’origine hydraulique sur plusieurs sites accueillant les réservoirs au départ des antennes n°3, 6 et 8 (RT3, RT6 et RT8) et pour l’exploitation des installations correspondantes. Une partie des recettes de vente d’énergie sera reversée au Département. La durée d’occupation est fixée à 30 ans.
 

Mise en ligne le 11/07/18 à 17h. Actualisé à 18h01

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !