Ils sont blacks ou beurs et portés aux nues :

Mondial de foot : "le seul moment où l'immigration ne dérange personne"


Publié / Actualisé
Fuyant la misère et la guerre dans leur pays d'origine, acceptant les pires humiliations et bravant la mort des milliers de migrants tentent tous les jours la traversée vers les pays riches d'Europe et l'utopie d'une vie meilleure. Peu de ces nations européennes réputées riches les acceptent. Certains gouvernements, celui de l'Italie par exemple, n'ont aucun scrupule à le laisser errer en mer enfants, femmes et vieillards. Dans les Etats où les gouvernants font preuve de plus de mansuétude, c'est une partie - plus ou moins importante -, de la population qui rejette ces damnés de la terre. La France et les Français n'échappent pas à cette peur de l'autre, à ce réflexe d'exclusion. Sauf à certaines occasions bien précises. La coupe du Monde de football par exemple. Dans ces moments là "l'immigration ne dérange personne" s'amuse la toile
Fuyant la misère et la guerre dans leur pays d'origine, acceptant les pires humiliations et bravant la mort des milliers de migrants tentent tous les jours la traversée vers les pays riches d'Europe et l'utopie d'une vie meilleure. Peu de ces nations européennes réputées riches les acceptent. Certains gouvernements, celui de l'Italie par exemple, n'ont aucun scrupule à le laisser errer en mer enfants, femmes et vieillards. Dans les Etats où les gouvernants font preuve de plus de mansuétude, c'est une partie - plus ou moins importante -, de la population qui rejette ces damnés de la terre. La France et les Français n'échappent pas à cette peur de l'autre, à ce réflexe d'exclusion. Sauf à certaines occasions bien précises. La coupe du Monde de football par exemple. Dans ces moments là "l'immigration ne dérange personne" s'amuse la toile

Et pour cause.

Hugo Lloris, Samuel Umtiti, Paul Pogba, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Ngolo Kanté, Nabil Fekir, Blaise Matuidi, Antoine Griezmann… sont originaires d'Afrique du nord, d'Afrique noire, des pays d'Europe pauvres. Et pourtant Madame et Monsieur Toulemonde – eux qui détestent les migrants -, les portent aux nues, leur tressent des couronnes de lauriers et seraient même prêts à leur embrasser leurs pieds marqueurs de buts

Cette schizophrénie amuse la toile où circule, notamment, une photo montage titrée "le seul moment où l'immigration ne dérange personne" et montrant leurs joueurs français avec sur la poitrine le drapeau du pays – en fait du bled -, dont sont originaires leurs ascendants.

 

Ou lorsqu'une image vaut tous les discours
 

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Tata, Posté
LAISSE TERMINER LE MONDIAL....apres on va reparler ...
Jacques, Posté
Ouais, mais en même temps, ceux là sont hors normes et font rêver, pas comme tous ceux qui refusent de s'intégrer, et qui cassent brûlent et pillent à la moindre occasion !
Jo 27, depuis son mobile, Posté
Bonjour à celui qui qui a posté, ce courrier. ces joueurs sont tous Français, même s'ils sont issues de père ou de mére différents.
Alors que vous même vous montrer une photo dont il y a un seul drapeau français sur la poitrine. Comment doit on prendre cette remarque?
À monsieur, les modérateurs. Choisissez vous les commentaires à afficher. Il.ne comporte aucune insulte, juste une réflexion faite comme tant d'autre. Ou sinon c'est un oubli de votre part.
Merci de votre compréhension !