Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Droit du sol, raid, victoire, intolérance, volcan


Publié / Actualisé
Retour sur les actus qui ont marqué cette semaine du 9 au 13 juillet 2018 :

- Mayotte : vers la fin d'un principe fondamental de la République
- Police: le GIPN c'est fini, le RAID arrive
- Mondial de foot: la France en finale, que diable !
- L'affaire des paillotes en guise de prétexte - Quand l'intolérance s'immisce à La Réunion
- Le volcan est en éruption
Retour sur les actus qui ont marqué cette semaine du 9 au 13 juillet 2018 :

- Mayotte : vers la fin d'un principe fondamental de la République
- Police: le GIPN c'est fini, le RAID arrive
- Mondial de foot: la France en finale, que diable !
- L'affaire des paillotes en guise de prétexte - Quand l'intolérance s'immisce à La Réunion
- Le volcan est en éruption

Mayotte : vers la fin d'un principe fondamental de la République

Proposée l'année dernière par le sénateur mahorais LREM, Thani Mohamed Soilihi, la limitation du droit du sol à Mayotte pourrait bien être appliquée d'ici peu. Cette proposition de loi qui prévoit que tout enfant né à Mayotte ne pourra être régularisé que si l'un des parents réside légalement en France depuis au mois trois mois, remet en cause un principe fondamental de la République. Pour le sénateur, c'est LA solution pour limiter l'immigration comorienne excessive sur l'île. En revanche, pour Jean Fauconnet, défenseur réunionnais des droits de l'homme, cela contredit l'esprit du droit français et ses valeurs républicaines.

Police: le GIPN c'est fini, le RAID arrive

Avant la fin mars 2019 il n'y aura plus de Groupement d'intervention de la police nationale (GIPN) à La Réunion. Il sera remplacé par le RAID (Recherche, assistance, intervention, dissuasion. Le changement devrait intervenir en février ou en mars 2019 (Photo d'illustration)

Mondial de foot: la France en finale, que diable !

"La Marseillaise" à Moscou, rendez-vous dimanche pour la "deuxième étoile" vingt ans après 1998: l'équipe de France s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde en dominant la Belgique 1-0 sur un but de Samuel Umtiti, mardi à Saint-Pétersbourg.

L'affaire des paillotes en guise de prétexte - Quand l'intolérance s'immisce à La Réunion

Ce vendredi 13 juillet 2018, deux importantes décisions de justice devraient être rendues par le tribunal de grande instance (TGI) de Saint-Denis. Mises en délibéré la semaine dernière, ces dernières concernent de près ou de loin, l'affaire des paillotes de la plage de l'Ermitage. La première sera rendue par des juges spécialisés en affaire civile et permettra de savoir si le TGI est compétent, ou non, pour reconnaitre les baux commerciaux des restaurateurs. La deuxième décision, elle, sera rendue lors de l'audience correctionnelle. Elle concerne une certaine Laura R., 41 ans, qui a tenu des propos jugés racistes en traitant les Réunionnais de "bande de singes". Pour justifier ses dires, elle a expliqué avoir été piétinée lors de la mobilisation menée à l'Ermitage, par le collectif anti-paillotes en avril dernier. Une explication fort peu crédible qui a fait bondir l'assistance lors du procès. Durant cette manifestation, rappelez-vous, des insultes avaient fusé, notamment envers des "zorey". Aussi, tout laisse à penser que l'affaire des paillotes, serait devenue LE prétexte pour tenir des propos xénophobes.

Le volcan est en éruption

Le piton de la Fournaise est entré en éruption vers 3 heures 30 ce vendredi 13 juillet 2018. Le volcan s'est réveillé après "une crise sismique débutée un peu avant minuit le 12 juillet, le trémor volcanique synonyme d'arrivée du magma à proximité de la surface est apparu très progressivement sur les enregistrements sismiques de l'Observatoire volcanique" indique la préfecture. D'après les enregistrements de l'observatoire volcanologique, le phénomène a lieu sur le flanc nord du massif volcanique. "Les premières lueurs attestant d'un début d'éruption sont apparues sur les webcams de l'observatoire à 4h30" note la préfecture. En 2017 le Piton de la Fournaise était entré à l'éruption le 14 juillet, il y a un an moins un jour... (Photo : webcam de l'observatoire à Piton Basaltes)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !