Le Tampon :

La construction du pont de la Ravine Bras de Douane commence


Publié / Actualisé
Vendredi 13 juillet 2018, la municipalité du Tampon a organisé un évènement pour célébrer la première pierre du pont de la Ravine Bras de Douane sur le chemin Adam de Villiers. La construction de cet ouvrage fait partie du "schéma directeur de la suppression des radiers", réalisé par la commune du Tampon. Le coût des travaux qui vont durer trois mois est évalué à 629 503,60 euros
Vendredi 13 juillet 2018, la municipalité du Tampon a organisé un évènement pour célébrer la première pierre du pont de la Ravine Bras de Douane sur le chemin Adam de Villiers. La construction de cet ouvrage fait partie du "schéma directeur de la suppression des radiers", réalisé par la commune du Tampon. Le coût des travaux qui vont durer trois mois est évalué à 629 503,60 euros

La mairie précise que la réalisation de ce pont a pour objectif de supprimer un radier submersible par temps de crue, désenclaver les administrés situés entre la ravine des cabris et la ravine Bras de Douane et permettre aux administrés de rejoindre le centre d'hébergement durant la période cyclonique".

Le projet routier se développe sur 64 mètres linéaire environ, avec un tracé en alignement droit et courbe sur le chemin Adam De Villiers. La coupe fonctionnelle de l’ouvrage sera élargie par rapport à la chaussée  actuelle, afin d’améliorer le confort de circulation au passage sur l’ouvrage, et avoir la possibilité d'élargir la voirie de part et d’autre ultérieurement.

Le profil en travers routier se compose d’une chaussée de 6 mètres et d'un trottoir côté amont de 1,50m de largeur utile, soit une largeur droite totale de l’ouvrage de 8,46 m. Les pentes transversales de chaussée seront vers l’aval, se raccordant sur l’existant en début et fin de projet. L’ouvrage aura une section hydraulique droite de 5,00 m avec un tirant d’air de 2,00 m environ.

Afin d’assurer la protection des talus et lit du cours d’eau à l’approche et en amont de l’ouvrage, des protections en enrochements seront constituées en amont et aval en enrochements liés au béton dans le cours d’eau en amont et en aval de l’ouvrage et talus d’enrochements liés sur les quatre talus en pied des murs en retour de l’ouvrage. 

L’ouvrage sera pourvu d’équipements d’évacuation et de protection de sécurité.

   

2 Commentaire(s)

Runykoz, Posté
Oté
Routes defoncees radiers a fortes circulations pas remplacees ! Lu veut encore d'autres morts comme radier don juan!
Rire , depuis son mobile, Posté
Monsieur le maire, bonjour, toutes les routes sont de plus en plus pourris au Tampon, demandez à vos équipes de s’attacher à les réparer convenablement ( pas avec de la terre ou des déchets) nous payons nos impôts et quand on vois ce qu’ils ont faits au terrain fleuri , comment peut on être aussi incompétent et gaspiller ainsi , vos gars de la commune sont nuls prenez une entreprise digne de ce nom . Merci d’avance.