Transports aériens :

Aéroport Roland Garros - Trafic record au premier semestre


Publié / Actualisé
Après un nouveau record mensuel enregistré en juin, l'activité de l'aéroport de La Réunion Roland Garros au premier semestre a atteint le niveau inégalé de 1 124 293 passagers, en progression de 11,1% par rapport à 2017. C'est ce qu'indique le communiqué que nous publions ci-dessous.
Après un nouveau record mensuel enregistré en juin, l'activité de l'aéroport de La Réunion Roland Garros au premier semestre a atteint le niveau inégalé de 1 124 293 passagers, en progression de 11,1% par rapport à 2017. C'est ce qu'indique le communiqué que nous publions ci-dessous.

"Au terme des six premiers mois de l’année, le trafic a fait un bond de 20,6% sur l’axe métropole-Réunion. Près de 652 000 passagers ont été transportés par les cinq compagnies opérant sur ces routes, soit 110 000 voyageurs de plus que l’année précédente. Les lignes entre les aéroports parisiens et Roland Garros représentent 92% de l’activité et leur fréquentation a progressé de 16% en un an. La plus forte hausse concerne la route Marseille-Réunion (+175%), sur laquelle Air Austral a rejoint XL Airways en octobre dernier et qui représente aujourd’hui 6% du trafic métropole-Réunion (1% pour les vols au départ de Lyon, 1% pour ceux décollant de Toulouse).

Le trafic de transit participe à la croissance globale, avec plus de 26 000 passagers (+54,4%) essentiellement comptabilisés sur les vols de Corsair entre Orly et les îles de l’océan Indien, et sur ceux d’Air Madagascar entre Tananarive et la Chine via Roland Garros.

Le trafic régional enregistre pour sa part un recul de 1,9% au premier semestre, avec des évolutions contrastées. Le nombre de passagers diminue sur Maurice (–2,2%), les Seychelles (–5%) et l’Afrique du Sud (–22,2%), il progresse en revanche sur Mayotte (+0,4%), Madagascar (+0,4%) et les Comores (+21,7%). Une légère baisse est également constatée sur le long-courrier international (–2,1%), sous l’effet de la diminution du trafic vers la Thaïlande (–6%) et l’Inde (–2,3%). Inversement, le nombre de passagers est en hausse de 18,6% sur la Chine, ligne ouverte en février 2017.

Dans le domaine du fret, l’activité a été dynamique au cours des six premiers mois de l’année, avec une progression de 15,4% des tonnages (+15% à l’import, +16,7% pour les marchandises embarqués).

Pour le seul mois de juin, le trafic progresse de 7,4%, atteignant le niveau record de 171 870 passagers, malgré une baisse de 11,1% du nombre de passagers en transit.

L’activité est en hausse de 9,7% sur l’axe métropole-Réunion, en ce mois anniversaire de l’arrivée de French Bee, alors French Blue, sur le marché le 17 juin 2017. L’influence du cinquième transporteur est perceptible sur le trafic, qui a progressé de 14,2% au cours de la première quinzaine, mais de 6,4% seulement au cours de la seconde, après le début des opérations de la compagnie l’an passé. Il est également à noter qu’XL Airways a temporairement suspendu son activité sur La Réunion de la mi-mai à la mi-juin.

Après deux mois consécutifs de baisse, le trafic régional repart de l’avant (+4,4%), grâce aux progressions enregistrées sur Maurice (+6%), Mayotte (+16%), les Comores (+90,8%) et les Seychelles (+4,5%). Le nombre de passagers s’inscrit en revanche à la baisse entre La Réunion et les aéroports malgaches (–9,8%) et sur Johannesburg (–20%).

Sur le long-courrier international, le trafic augmente sur la Thaïlande (+15,9%) et l’Inde (+9,9%) mais recule de 22,1% sur la ligne Réunion-Guangzhou (Canton, Chine).

Enfin, le trafic de marchandises a progressé de 5,2% en juin, tendance constatée aussi bien sur le fret import (+5,8%) que sur le fret export (+3%)".

 

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Imaz,
savez-vous combien de Billets ont été en partie financés par l'aide de la région Réunion , la continuité territoriale France Réunion ?

Cette aide augmente t'elle de manière significative le nombre de passager, de manière artificielle ?