Suite à l'inéligibilité du député Thierry Robert :

La France Insoumise veut la 7ème circonscription


Publié / Actualisé
Par la voix de Jean-Hugues Ratenon, vice-président, France Insoumise annonce vouloir se présenter à l'élection législative partielle prévue dans la 7ème circonscription de La Réunion. Une élection qui fait suite à l'inéligibilité du député Thierry Robert. Nous publions ci-dessous le communiqué du député de la 5ème circonscription
Par la voix de Jean-Hugues Ratenon, vice-président, France Insoumise annonce vouloir se présenter à l'élection législative partielle prévue dans la 7ème circonscription de La Réunion. Une élection qui fait suite à l'inéligibilité du député Thierry Robert. Nous publions ci-dessous le communiqué du député de la 5ème circonscription

Le Conseil constitutionnel a déclaré démissionnaire d’office le député en exercice de la 7e circonscription de La Réunion. En conséquence, les électeurs et les électrices de cette circonscription seront à nouveau appelés aux urnes dans un délai qui reste à définir.

Dès aujourd’hui, la France insoumise peut annoncer qu’elle sera présente dans cette circonscription, où son candidat était arrivé en 3 e position lors du scrutin précédent. Fidèle à l’orientation de la France insoumise et à l’esprit du programme consacré aux Outremer élaboré par les Insoumis, le candidat désigné par notre organisation portera dans le peuple les orientations suivantes :

- combat sans concession contre les mesures anti-sociales prises par le Gouvernement en place, notamment contre les personnes âgées, les
jeunes, les chômeurs et les personnes en attente d’un logement.
- combat pour un véritable service de santé, contre la fermeture des lits hospitaliers et la privatisation des soins destinés aux malades en général et aux diabétiques et dialysés en particulier.
- combat pour la prise en charge de nos anciens, qui ont travaillé toute leur vie, dans des maisons de retraites dignes de ce nom ou à domicile. Personne ne peut vieillir dignement avec les retraites de misères ou les quelques dizaines d’euros du minimum vieillesse !
- combat pour des prix justes sur la viande, le poisson, le riz, le lait, les couche-culottes, les produits d’hygiène féminine et les préservatifs
masculins.
- combat pour protéger les petits commerces et les artisans, en limitant la taille des grandes surfaces et de leur rayon alimentation et en contrôlant l’installation de nouvelles grandes surfaces.
- combat pour un meilleur partage des richesses et pour la justice des revenus de tous les salariés, du secteur public et du secteur privé et
contre ceux qui veulent nous diviser.
- combat contre l’habitat insalubre et pour des loyers justes, adaptés à la taille des familles réunionnaises

- combat pour la défense des agriculteurs, des planteurs et des éleveurs : pour la protection des fruits et légumes péï, pour des prix justes sur la canne et le sucre, pour la protection de la viande péï.
- combat pour la diversification agricole et l’autosuffisance alimentaire en développant les filières d’excellence (rhums, vanille, café, cacao,
ananas...) et les cultures vivrières.
- combat pour la survie des zones rurales, oubliées du développement, en y renforçant les services publics et y en réduisant la fracture numérique.
-  combat pour la réussite scolaire et la formation des jeunes Réunionnais à La Réunion par l’investissement prioritaire dans les écoles et la
formation des enseignants à la culture réunionnaise.
- combat contre l’insécurité, contre le désengagement de l’État et par une meilleure répartition des forces de l’ordre sur le territoire de La Réunion.
- combat pour l’embauche préférentielle à La Réunion des habitants de notre Département.
- combat contre toutes les discriminations et contre toutes les formes de
racisme, sans distinction de couleur, d’origine, ou de classe.
- combat pour la conservation de notre terre, menacée par le pillage des roches, du patrimoine de nos agriculteurs et de nos tisaneurs.
- combat contre les méga carrières qui vont saccager La Réunion au profit exclusif des multinationales.
- combat pour un accès harmonieux de tous à l’environnement naturel : par la sécurisation des plages contre les requins et les accapareurs et par la lutte contre la privatisation des Hauts.
- combat pour sortir notre île de la dépendance énergétique en diversifiant les sources d’énergies renouvelables afin de les substituer
aux énergies polluantes.
- combat contre la pollution, contre les incinérateurs et le monopole du
traitement des déchets.

- combat pour un tourisme vert, populaire, accessible à tous les Réunionnais et les Réunionnaises ainsi qu’à tous les touristes respectueux de la nature. Pour la protection des gîteurs, des savoir-faire traditionnels et de l’authenticité de nos terroirs.
- combat pour une continuité territoriale élargie, un meilleur rapatriement à La Réunion des Réunionnais décédés dans l’hexagone et une plus grande mobilité des Réunionnais dans la zone Océan indien.

Tous ces combats se rejoignent dans la résistance à un gouvernement injuste, que les Réunionnaises et les Réunionnais peuvent sanctionner à
l’occasion de cette élection partielle. Il faut renforcer la première force d’Opposition à la politique menée par Macron et son Gouvernement.

Dans cette 7 ème circonscription, il faut absolument faire barrage à toute forme de " Macron compatible " et à titre personnel il me faut un renfort à l’Assemblée Nationale.

Votez pour la justice, le développement et pour la paix sociale, votez contre la casse sociale du Gouvernement Macron !

Jean Hugues Ratenon, député de la Réunion, Vice Président du Groupe la France insoumise

   

2 Commentaire(s)

C, Posté
J'aime bien Perceval Gaillard.
Séraphin, non merci : trop fier. Si c'était Huguette je voterais pour elle.
CHABAN, Posté
I veut i veut i veut


Et moi je veux l'euro million, ticket payé soit par imaz soit par la France insoumise.....
Chiche ?