Drame sur le navire Saint-André :

Une cellule psychologique mise en place après le décès d'un marin


Publié / Actualisé
Ce vendredi 20 juillet, aux environs de 7h30, le navire de pêche le Saint-André, est arrivé au Port Ouest. Le corps du marin indonésien, âgé de 29 anset décédé quatre jours plus tôt après être tombé à l'eau, a été transporté à l'hôpital afin d'être inspecté par un médecin légiste. L'autre marin, également indonésien, qui a été blessé a, lui aussi, été transporté au centre hospitalier. Une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les membres de l'équipage qui semblent très affectés par le décès de leur collègue.
Ce vendredi 20 juillet, aux environs de 7h30, le navire de pêche le Saint-André, est arrivé au Port Ouest. Le corps du marin indonésien, âgé de 29 anset décédé quatre jours plus tôt après être tombé à l'eau, a été transporté à l'hôpital afin d'être inspecté par un médecin légiste. L'autre marin, également indonésien, qui a été blessé a, lui aussi, été transporté au centre hospitalier. Une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les membres de l'équipage qui semblent très affectés par le décès de leur collègue.

"Ils ont tout fait pour le ranimer" informe le révérend Alain Djeutang, aumônier des gens de la mer, qui est venu apporter son aide. Il ajoute : "Bravo au capitaine et à l'équipage qui ont tout fait pour récupérer le corps de ce jeune homme de 29 ans". 

Ce marin venait de se marier. Il a embarqué le 10 juillet 2018 depuis l'île Maurice sur le Saint-André : "c'était sa première marée"... 

Sa famille, qui a déjà été informée de son décès, devrait pouvoir retrouver le corps de cette victime la semaine prochaine.

"Ce genre d'accident arrive rarement" précise l'aumônier.

Le drame est survenu lundi 16 juillet

Pour rappel, le drame est survenu le lundi 16 juillet 2018 vers 17H45. Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion a été informé d’une assistance médicale au profit d’un marin du palangrier " Saint-André ".

Le navire faisait route vers l’archipel de Crozet pour pêcher la légine. Deux marins étaient à l’avant quand un paquet de mer a projeté l’un d’entre eux à la mer. Il a pu ensuite être secouru par les marins du " Saint-André ". Mais il est décédé d'un arrêt cardiaque. Et ce, malgré les efforts de réanimation de l'équipage assisté du médcin régulateur du SAMU maritime de Toulouse qui était en liaison téléphonique. 

Lire aussi => A bord du navire de pêche Le Saint André (actualisé) - Un marin indonésien est décédé après être tombé à l'eau

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !