Gelée, pluie, vent, lèr fré i done paké :

Et peut-être de la neige pour l'hiver le plus rigoureux depuis 2003


Publié / Actualisé
Dans les locaux de Météo-France, Jacques Ecormier n'en démord pas : l'hiver austral 2018 est l'un des plus froids que l'on a connu à La Réunion. " Il faut remonter à 2003 pour retrouver ces conditions climatiques ", explique-t-il, précisant que si nous sommes, à La Réunion, face à un phénomène assez rare, il n'en est pas pour autant exceptionnel.
Dans les locaux de Météo-France, Jacques Ecormier n'en démord pas : l'hiver austral 2018 est l'un des plus froids que l'on a connu à La Réunion. " Il faut remonter à 2003 pour retrouver ces conditions climatiques ", explique-t-il, précisant que si nous sommes, à La Réunion, face à un phénomène assez rare, il n'en est pas pour autant exceptionnel.

Pour le météorologiste Jacques Ecormier, l’arrivée de la neige sur le Grand Bénard, les Hauts de La Fournaise et sur le Piton des Neiges n’est plus la cousine germaine de l’Arlésienne. " Pour avoir de la neige à La Réunion, il faut au moins deux conditions : une température de 0°C à 3000 mètres et le sommet des nuages à 3500m. Dans ce cas, il y a de la neige 200 à 300 m plus bas. Et là, les conditions sont réunies ! ", explique notre spécialiste météo. En effet, dans la nuit de vendredi à samedi, les températures à 2200m étaient estimées à 0 ou 1°C.
 

Lire aussi Il a neigé au Piton des Neiges

De la neige à 2800 m ?

Selon les prévisions de Météo-France, ces températures propices aux gelées blanches dès 1500m et aux flocons de neige à plus de 2500m, devraient se prolonger dans la nuit de samedi à dimanche et de dimanche à lundi. Et peut-être même dans la nuit de mardi. . Faut-il préciser que les randonneurs qui aiment l’altitude auront intérêt à sortir de la naphtaline les p’tites laines, les cache-nez et les moufles ! " Et n’oubliez pas l’imperméable ! ", précise Jacques Ecormier.

Certes ce ne sont que des prévisions, mais Jacques Ecormier les estime probables à 60%.Verra-t-on enfin la neige à La Réunion cet hiver comme ce fut le cas début août 2003 ? Pendant trois jours, le sommet du Piton des Neiges avait alors bien porté son nom. Les flocons s’étaient aussi déposés sur les alentours du volcan et les remparts, du piton Maïdo au Grand Bénare. Et rebelote en octobre 2007 quoique de manière moins spectaculaire

Un week-end aux températures en baisse

Pour l’instant, neige ou gelées blanches dans les Hauts ne sont que prévisions à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais ce qui est certain, c’est que l’on est entré depuis une dizaine de jours au coeur d’un hiver rigoureux qui touche toutes les zones de l’île, selon notre spécialiste : " Depuis 10 jours, il fait frais, même froid et partout.

Et cette offensive du froid est importante, mais surtout elle est durable ".Il y aura certes des hauts et des bas, côté températures, mais l’hiver s’est installé pour de bon. " C’est plutôt une bonne chose, la nature a besoin de vraies saisons, tempère Jacques Ecormier qui en veut pour preuve le trop doux hiver de l’an dernier qui nous a privés, en représailles, de letchis à Noël. En attendant, ce vendredi 20 juillet, les températures à 14h étaient de 24°C à Saint-Denis, soit un degré en-dessous des moyennes de saison, de 12° à la Plaine des Cafres, soit 4°C en-dessous des moyennes de saison.

Pour le week-end, Météo France nous annonce des rafales de vent à 90 km/heure et des températures toujour fraîches. De fait, ce samedi matin il fait 8° à Cilaos et à Salazie, 5° à la Plaine des Cafres, 3° au Volcan et au Maido.

C'est un peu plus chaud sur le littoral : 18° à Saint-André, Saint-Denis Saint-Gilles-les-Bains et Saint-Pierre, 19° au Port. Pas de quoi faire transpirer à grosses gouttes un(e) habitant(e) de ces villes habiuées à la chaleur !

Lundi, sortez les parapluies !

Si samedi s’annonce assez clément, dans la norme de la saison, dimanche le temps se couvre. Les nuages arrivent, gagnent en intensité, jusqu’à 5000m à leur sommet. Lundi, ce sommet atteindra même 8000m. " Lundi, il va se passer des choses ", affirme Jacques Ecormier. Comprenez qu’il va pleuvoir pour de bon un peu partout. " Mais l’Est va être particulièrement impacté et il n’est pas impossible qu’il y ait de l’orage dans cette région ".  Et de souligner le caractère assez exceptionnel, là encore, d’un orage en hiver austral. Le vent ne cèdera pas, avec des rafales toujours autour de 25 à 30 nœuds, soit 90 km/h.

Dès mardi matin, la fenêtre du mauvais temps se referme, les courants froids filent vers l’Afrique et les températures remontent de deux à trois degrés partout, la température de la mer se stabilise. Mais on reste en hiver, et face à un hiver particulièrement rigoureux qui ne devrait pas lâcher du lest avant la fin de la saison. Ce qui nous fait donc espérer des litchis à l’époque des vœux, comme le dit le bon sens paysan.

ml/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !