Centre hospitalier :

Un nouveau médecin généraliste en psychiatrie


Publié / Actualisé
Conscient de l'importance d'une prise en charge somatique chez les patients suivis pour pathologies psychiques, le CHU de La Réunion a recruté, sur son site de Saint-Pierre, un médecin généraliste au sein du pôle de santé mentale. Le Docteur Constance Sarran, assistante en médecine générale, exerce au sein des pavillons Corail et Lagon. Elle effectue pour chaque patient hospitalisé un bilan somatique destiné à dépister les facteurs de risques médicaux et des pathologies physiques, en tenant compte de l'âge, du parcours de vie et des traitements jusqu'alors suivis.
Conscient de l'importance d'une prise en charge somatique chez les patients suivis pour pathologies psychiques, le CHU de La Réunion a recruté, sur son site de Saint-Pierre, un médecin généraliste au sein du pôle de santé mentale. Le Docteur Constance Sarran, assistante en médecine générale, exerce au sein des pavillons Corail et Lagon. Elle effectue pour chaque patient hospitalisé un bilan somatique destiné à dépister les facteurs de risques médicaux et des pathologies physiques, en tenant compte de l'âge, du parcours de vie et des traitements jusqu'alors suivis.

Constatant que la santé physique et la surmortalité des patients atteints de troubles psychiques étaient insuffisamment prises en compte, les gouvernances médicale et administrative du CHU de La Réunion ont élaboré une nouvelle stratégie de prise en charge somatique des patients en soins psychiatriques placée sous la responsabilité du Dr Constance Sarran.

Les 56 patients des deux unités bénéficient ainsi d’une prise en charge complète, permettant de traiter les pathologies diagnostiquées par ce praticien et de réinstaurer un circuit de soins somatiques (suivi gynécologique ou dentaire par exemple). Au quotidien, le Dr Sarran participe également au traitement des petites et grandes urgences au sein du pôle et, en appui des médecins psychiatres, pose d’éventuels diagnostics différentiels somatiques de pathologies supposées psychiatriques.

" Cette nouvelle stratégie de prise en charge somatique des patients atteints de troubles psychiques est un dispositif spécifique innovant ", souligne la direction du CHU de La Réunion qui mise sur la pérennisation de cette expérience.

   

1 Commentaire(s)

Bacocool., depuis son mobile, Posté
Elle me rend fou. J’y cours.