Accueillie au centre de soins Kelonia :

Une tortue de 60 kilos transportait un crabe de 2 grammes sous sa queue


Publié / Actualisé
Il était caché sous la queue d'une tortue caouanne de plus de 60 kilos. Un petit crabe de quelques centimètres a été retrouvé par Kelonia lorsque la tortue a rejoint le Centre de soins. Ce lundi 30 juillet 2018, il a été identifié par Sonia Ribes, conservatrice au Muséum d'histoire naturelle de Saint-Denis : il s'agit d'un "crabe pélagique". Un crabe "bien connu pour vivre soit sous les tortues, soit dans les sargasses flottantes" indiquent les scientifiques avant d'ajouter : "Il se nourrit des petits organismes épibiontes des algues ou des tortues".
Il était caché sous la queue d'une tortue caouanne de plus de 60 kilos. Un petit crabe de quelques centimètres a été retrouvé par Kelonia lorsque la tortue a rejoint le Centre de soins. Ce lundi 30 juillet 2018, il a été identifié par Sonia Ribes, conservatrice au Muséum d'histoire naturelle de Saint-Denis : il s'agit d'un "crabe pélagique". Un crabe "bien connu pour vivre soit sous les tortues, soit dans les sargasses flottantes" indiquent les scientifiques avant d'ajouter : "Il se nourrit des petits organismes épibiontes des algues ou des tortues".

La tortue fait 63,8 kg et 77 centimètres tandis que le crabe qui se trouvait sous sa queue, ne pèse que 2,1 grammes et ne mesure que 22 millimètres! Néanmoins, les deux semblaient cohabiter sans problèmes.  

"Les tortues de mer servent de transport pour de nombreux animaux marins"

Les membres de Kélonia expliquent : "Les tortues de mer servent de transport pour de nombreux animaux marins. Les plus connus sont les Remoras : poissons qui utilisent les ventouses de leur crâne pour se coller aux tortues et se faire transporter. Mais il existe aussi des crabes dont les larves flottantes se fixent sur les tortues, puis les crabes grandissent cachés dans les replis de la carapace ou de la peau. Il ne s’agit pas de parasitisme, la tortue n’est en rien génée par la présence des petits crabes". 

Regardez leur publication Facebook parue le jour de la découverte, hier, lundi 30 juillet 2018 : 

Quelle(s) relation(s) entretiennent ce crabe et cette tortue? "Un mystère de la nature que la science éclaircira peut-être?" s'interroge, avec humour, les spécialistes de Kélonia.  

   

2 Commentaire(s)

Fredo, Posté
Eri974.....!!! ben c'est juste un article pour les gens comme toi ...qui ne savent même plus s'émerveiller d'une simple merveille de la Nature que les gens de Kélonia ont la bonne idée de nous mettre en lumière !!! C'est sure ...! il n'y à pas de mort écrasé par une vouture folle , pas de femme trucidée par son amant jaloux , pas de passeur de drogue avec de la kok dans sonslip ...pas de sensationnel ! mais pour une fois que les nouvelles sont juste bonnes ...émerveille toi ..;Eri974 ...rouv out ziè ...su la boté ...arrrrrrrêt ' per d'si ...!!!!!
Eri974, depuis son mobile, Posté
C'est quoi cet article ?...