Saison des fruits d'été :

Les mangues seront au rendez-vous, les letchis peut-être pas


Publié / Actualisé
Les températures ont chuté depuis quelques semaines à La Réunion. L'hiver austral a bien commencé. Et c'est tant mieux pour les mangues José et américaines qui pourraient se récolter en nombre à la fin de l'année. En revanche, les récoltes de letchis devraient être moins importantes. Si le froid permet une bonne floraison, ce sont cette année, les abeilles qui ne sont pas au rendez-vous.
Les températures ont chuté depuis quelques semaines à La Réunion. L'hiver austral a bien commencé. Et c'est tant mieux pour les mangues José et américaines qui pourraient se récolter en nombre à la fin de l'année. En revanche, les récoltes de letchis devraient être moins importantes. Si le froid permet une bonne floraison, ce sont cette année, les abeilles qui ne sont pas au rendez-vous.

"Pour l'instant, c'est de bon augure." Si Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d'Agriculture de La Réunion, considère que la météo actuelle ne fait pas défaut à la floraison des letchis et des mangues, il reste toutefois prudent. "Il faut voir si les fleurs tiennent jusqu'à fin août" explique-t-il avant de préciser : "pour l'instant, on en est à la fécondation. Plus il y a de soleil, mieux c'est". 

2017, une "très mauvaise année"

En tout cas, ce dernier prévoit une année meilleure que celle passée. En effet, 2017 s'est avérée être une "très mauvaise année". Les letchis et les mangues ont subi la chaleur, durant l'hiver austral. Et les vents forts n'ont rien arrangé : "les fleurs sont fragiles, surtout lors de la pollinisation".

"Certains ont perdu entre 40 et 50% de leur production de mangues" rappelle Jean-Bernard Gonthier. Quant aux letchis, il a vu quelques producteurs perdre la totalité de leur récolte. 

Lire aussi => [VIDEO LIVE] Ils se font rares sur les étals - À la recherche des letchis sur le marché forain du Port

Si bien que, cette année, chaque jour d'hiver austral est scruté par les professionnels qui "regardent la météo avec incertitude". 

Le froid stresse les arbres et les amène à produire des fruits

En ce début de saison, Patrick Serveaux, producteur de mangue au Port, semble plutôt confiant. "D'une manière générale, le froid stress les arbres et les amène à produire des fruits. C'est ce qu'on appelle l'induction florale" explique cet arboriculteur qui se dit favorisé par rapport à ces confrères de l'ouest de l'île par exemple. 

Là-bas, la production aurait pris du retard. "Au Port, il y a eu peut-être un écart de températures plus important entre le jour et la nuit que dans l'ouest". Un écart qui permettrait d'obtenir de bonnes récoltes d'ici au mois d'octobre. "Là, les boutons sont en train de sortir, c'est un bon signe" se rassure Patrick Serveaux qui, l'année dernière, n'a récolté que 5% de sa production annuelle de mangues américaines. 

Letchis : l'espoir est au rendez-vous

Du côté des letchis, l'espoir est au rendez-vous, même si le manque d'abeilles se fait sentir. "Ça commence un peu mais c'est timide" confie Emmanuelle Sablé. Elle craint que les arbres fleurissent mais que la pollinisation soit trop faible. "L'année dernière, ça n'avait pas fleuri se souvient cette professionnelle. On a dit que c'était parce qu'il n'avait pas assez froid, c'est vrai qu'on avait eu un hiver très doux." 

Cette année, il est encore un peu tôt pour se prononcer mais Emmanuelle Sablé ne se dit "pas très optimiste" : "si les fruits ne sont pas parfaits, on peut toujours en faire de la confiture mais l'année dernière, on n'avait pas pu en faire du tout. Normalement, avec le froid qu'il fait cette année, ça devrait aller mieux mais les abeilles favorisent le fait d'avoir de jolies grappes de letchis alors s'il n'y a pas d'abeilles, il n'y aura pas beaucoup de letchis". 

Il faudra ainsi attendre la fin du mois de novembre pour en être sûr. 

sw/www.ipreunion.com

Mis en ligne le 31 juillet 2018 à 3h et actualisé à 14h59

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)