[VIDEO] La marque collective est présente au salon Flore et Halle :

Plant' Péi, un label pour les fleurs et les plantes locales


Publié / Actualisé
Une jeune pousse vient d'éclore dans le monde horticole. Il s'agit de la marque collective Plant' Péi lancée le 19 juin 2018 par l'Union des horticulteurs et pépiniéristes de La Réunion (UHPR). Elle est présente au salon Flore et Halle qui se tient de ce mercredi 8 août au dimanche 12 août 2018 à la Halle des manifestations du Port.
Une jeune pousse vient d'éclore dans le monde horticole. Il s'agit de la marque collective Plant' Péi lancée le 19 juin 2018 par l'Union des horticulteurs et pépiniéristes de La Réunion (UHPR). Elle est présente au salon Flore et Halle qui se tient de ce mercredi 8 août au dimanche 12 août 2018 à la Halle des manifestations du Port.

"Pour moi, Plant’ Pei, c’est la reconnaissance que l'on produit vraiment nos fleurs localement, cela nous différencie des importateurs", explique Sandra Vaulry, une horticultrice saint-josephoise, dont la certification remonte à près de deux mois. Ses bégonias, cactus, plantes vertes etc issus d’une exploitation de près de 300 variétés différentes, arborent désormais une étiquette avec le logo de la marque collective. "Cela montre que l’on peut produire de tout à La Réunion" commente l'horticultrice.

Sur les marchés de Saint-Pierre, de l’Étang-Salé où elle vend ses fleurs, les clients l’interrogent sur ce logo représentant une île de la Réunion formée par une couronne végétale. "Je leur explique que cela garantie que nos plantes ont été produites à La Réunion" déclare Sandra Vaulry

Sur la chaîne YouTube de l'UHPR, l'horticultrice présente son exploitation. Regardez :

Pour obtenir le label Plant' Péi il faut respeter un cahier des charges très strict. Les fleurs et les plantes doivent avoir poussé à La Réunion. Cela donne des fleurs plus résistantes. "Une rose produite par les Hollandias va faire un long voyage dans des contenaires frigorifiés. Elle va à peine tenir une semaine, alors q’une rose coupée produife ici va doubler son temps de vie " précise Patrice Fages, le président de L’UHPR.

Plant’ Pei a séduit 1440 membres de l’UHPR. Patrice Fages espère convaincre et les producteurs et les acheteurs de faire confiance à ce label. Regardez.


Patrice Fages estime qu’en valorisant ainsi la production loale, la marque collective pourrait créer 500 emplois sur 5 ans. Actuellement, la filière horticole génère 1200 emplois pour le département.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !