Un spectacle magique dans la nuit de samedi à dimanche :

Pluie d'étoiles filantes dans le ciel de La Réunion


Publié / Actualisé
Dans la nuit du 12 au 13 août, les noctambules devraient pouvoir admirer une pluie d'étoiles filantes. Les plus chanceux seront les promeneurs du soir de la région Nord Mais l'astronomie réservant sa part de surprises, il est possible que le nombre d'étoiles filantes ne soit pas aussi important que prévu à la date annoncée, alors que la nuit suivante ou celle d'après, le scintillement des astres pourrait être beaucoup plus perceptible. Quoi qu'il en soit, La Réunion devrait avoir son lot de jolies surprises et les Réunionnais de multiples occasions de faire des voeux. N'oubliez pas de lever les yeux et de vous coucher un peu plus tard que d'habitude pour profiter de ce magnifique spectacle offert par le retour des Perséides.
Dans la nuit du 12 au 13 août, les noctambules devraient pouvoir admirer une pluie d'étoiles filantes. Les plus chanceux seront les promeneurs du soir de la région Nord Mais l'astronomie réservant sa part de surprises, il est possible que le nombre d'étoiles filantes ne soit pas aussi important que prévu à la date annoncée, alors que la nuit suivante ou celle d'après, le scintillement des astres pourrait être beaucoup plus perceptible. Quoi qu'il en soit, La Réunion devrait avoir son lot de jolies surprises et les Réunionnais de multiples occasions de faire des voeux. N'oubliez pas de lever les yeux et de vous coucher un peu plus tard que d'habitude pour profiter de ce magnifique spectacle offert par le retour des Perséides.

Le spectacle qui vous attend  dans la nuit du 12 au 13 août n’est pas une exception. Chaque année, lorsque la Terre croise la comète Swift-Tuttle, entre la mi-juillet et la mi-août, des particules de la comète, appelées les Perséides, ruissellent dans le ciel. " Je ne peux pas vous dire combien vous en verrez, précise Isabelle Périgault, de l’Observatoire des Makes, ni si ce sera réellement lors de la nuit annoncée. "

Certaines années, la quantité d’étoiles filantes est plus importante que d’autres années. " Cela dépend de la position de la Terre par rapport à la queue de la comète ", explique Isabelle Périgault. Qui nous rappelle aussi que les étoiles filantes ne sont pas avares de leur présence : " On en voit souvent, mais comme pour la nuit des Perséides, plutôt en deuxième partie de nuit, après minuit ".  Selon les nuits, selon les années, les étoiles brillent plus ou moins intensément. Un phénomène magique, mais qui s’explique aussi rationnellement : en entrant dans notre monde, les petits débris cométaires cognent dans les molécules de l’atmosphère, ce qui produit de la lumière.

Chaque débris de comète se transforme alors en "étoile filante". En fonction de la position de la Terre au moment où elle croise la comète, la Terre, le scintillement sera plus dense, plus lumineux,  selon les années. L’importance des nuages joue ausis évidemment. " Pour bien profiter du spectacle, il faut s’installer dans un endroit sombre, sans réverbération lumineuse, des maisons, des centre-ville, s’accoutumer à l’obscurité et ouvrir grand les yeux. Et profitez-en pour faire un vœu ! ", conclut Isabelle Perrigault.

ml/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !