Le bateau prend le large pour l'île Crozet :

De nouveaux chefs de district pour le Marion Dufresne


Publié / Actualisé
Trois nouveaux chefs de district ont été nommés à bord du Marion Dufresne. Les chefs de districts 2018-2019 prennent le départ ce 10 août 2018.
Trois nouveaux chefs de district ont été nommés à bord du Marion Dufresne. Les chefs de districts 2018-2019 prennent le départ ce 10 août 2018.

Pour l'île Crozet,  Mathieu Leroy remplacera Christophe Alquier, pour l'île Kerguelen c'est Laurent Jaunatre remplacera Annabelle Djeribi et pour Amsterdam Luc Lauverjat remplacera Mathias Regnier.

A quoi correspond la fonction de chef de district ?

Les chefs de district sont les représentants du préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) dans les différents territoires qui composent la collectivité. Leur rôle prioritaire est de diriger les bases australes et antarctique pour une durée d’un an.

En liaison permanente avec les services centraux des TAAF installés à Saint Pierre de La Réunion, qui leur apportent le soutien juridique, administratif, social ou technique nécessaire, ils assurent, par délégation du préfet des TAAF, des missions de souveraineté, de préservation de l’environnement et le suivi de la bonne exécution des programmes logistiques et scientifiques sur les bases dont ils ont la responsabilité.

Quatre postes de chef de district sont ainsi à pourvoir chaque année pour les districts subantarctiques de Kerguelen, de Crozet, de Saint-Paul et Amsterdam et en terre Adélie sur le continent Antarctique.

Qui peut postuler sur les fonctions de chef de district ?

Les personnes recrutées sur ces fonctions peuvent avoir le statut de fonctionnaire, de militaire ou d’agent contractuel. Les exigences portent principalement sur l’aptitude à l’encadrement de personnels aux statuts très diversifiés, dans un environnement difficile et isolé. Pour cette raison, les fonctionnaires doivent appartenir obligatoirement à la catégorie A, les militaires doivent être des officiers, les agents contractuels (personnels issus du privé) doivent avoir une expérience certaine du management. Le personnel sur les bases compte notamment de nombreux sous-officiers des 3 armées, recrutés pour pourvoir les fonctions infra, énergie, télécoms/radios, flotille, garage....

Sont également recherchées des expériences en milieu isolé, ainsi que l’aptitude à représenter une autorité publique auprès des interlocuteurs extérieurs. Des connaissances dans les domaines techniques (nombreux travaux à mener sur les bases) et environnementaux sont un plus certain.

Combien de temps dure la mission du chef de district ?

Le séjour sur le district est de 12 mois pleins, augmentés des délais de transport par voie maritime (environ un mois AR), de la période préalable de formation et des congés de fin de séjour. La formation se déroule durant les jours qui précèdent le départ du navire ravitaillant les districts austraux, entre la métropole et l’île de La Réunion. Elle dure entre 1 et 2 semaines. Pour le chef du district de la terre Adélie, cette formation est complétée par une séquence dans les locaux de l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) en septembre précédant le départ. L’embarquement pour rejoindre les districts austraux se fait depuis La Réunion mi-août. Le retour à La Réunion est prévu en septembre de l’année suivante. Pour la terre Adélie, l’embarquement a lieu depuis la Tasmanie (Australie) au début du mois de décembre (fenêtre de l’été austral), et le retour fin décembre de l’année N+1.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !