Lutte anti-vectorielle :

Le Port - Une machine sent la sueur et tue les moustiques


Publié / Actualisé
Ce vendredi 10 août 2018, une opération de lutte anti-vectorielle s'est déroulée à la Rivière des Galets au Port. Le maire Olivier Hoarau et le sous-préfet de Saint-Paul Olivier Tainturier ont asssisté cette opération au cours de laquelle une machine tueuse de moustiques a été présentée
Ce vendredi 10 août 2018, une opération de lutte anti-vectorielle s'est déroulée à la Rivière des Galets au Port. Le maire Olivier Hoarau et le sous-préfet de Saint-Paul Olivier Tainturier ont asssisté cette opération au cours de laquelle une machine tueuse de moustiques a été présentée

90 bornes anti moustiques seront installées dans les écoles, les crèches et les enceintes sportives du Port. "La machine imite la respiration humaine" explique Bernad Massain, directeur de la société BHL. Il ajoute"Un leurre olfactif reproduisant la transpiration humaine attire ensuite les femelles moustiques (les seules qui piquent - ndlr) et les insectes sont ensuite piégés dans un sac". Desséchés dans le piège, les cadavres de moustiques peuvent ensuite être recyclés en nourriture pour poissons. Regardez :

L'installation de ces bornes respecteuses de l'environement puisque n'utiisant aucun produit chimique entre dans le cadre des opérations menées par la commune portoises pour lutter contre la prolifération des moutisques tigres vecteurs de la dengue. Malgré l'hiver cinq nouveaux cas ont été enregristrés au Port entre le 23 au 29 juillet (26 nouvaux cas au total sur l'ensemle de l'île sur la même période et 6 382 cas depuis le début de l'année).

C'est pour empêcher une falmbée de l'épidémie au retour de l'été ausral que la commune portoise, l'Etat et les autorités sanitaires déploient ce plan de lutte contre les moustiques. Regardez :

 

En partenariat avec le TCO, Cycléa et l’ARS, cinq opérations "vid' fond kour" ont été menées dans les quartiers de la Rivière des Galets, de a SIDR Saint-Andre Docile, de la Zup Sedré Maloya, de la cité Ariste Bolon et de la Zac 1 et 2

Ces opérations ont permis de visiter et traiter 785 maisons, de collecter sur l’espace public et chez les personnes vulnérables : 145 tonnes d’encombrants, 14 tonnes des déchets verts, 57 pneus et 154 déchets électriques et electroniques.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Ote, Posté
Moustiques et REQUINS
Tout le monde souhaite genocider les moustiques car il peuvent nous donner quelques jours de fièvre, par contre lever de bouclier quand un requin est péché alors qu'ils prolifèrent anormalement sur nos côtes, détruisent une économie fragile et dévorent le moindre baigneur... A réfléchir sur nos prises de position.
Bernard Massain, Posté
Bonjour,
Je voulais juste apporter un rectificatif à votre article : nous attirons les moustiques en imitant la respiration humaine et il n'y a aucun rapport avec le bruit.
L'homme inspire de l'oxygène et expire du CO2. Notre machine diffuse donc du CO2 ce qui attire les moustiques à 60 mètres, puis il y a un leurre olfactif qui imite l'odeur corporelle de l'homme et qui attire définitivement les moustiques dans notre filet.
Je vous remercie pour votre article et espère une prise de conscience des réunionnais sur la nécessité de combattre la dengue mais aussi de protéger notre environnement (Merci pour cette précision, nous aovns rectifié. Bonne journée - Webmaster)