Championnats d'Europe master :

Natation - Trois nageuses de La Réunion en Slovénie


Publié / Actualisé
Nathalie Kubicek, Sylvie Duchesnoy et Agnès Fontaine se sont connues dans les bassins de leur club, le NSDR (Natation Saint-Denis Réunion) il y a déjà dix ans. Passionnées par cette discipline, elle se sont lancées un défi l'année dernière : participer aux championnats d'Europe Master de natation en Slovénie. Leur persévérance a payé, elles ont réussi à atteindre les temps pour pouvoir s'inscrire à cette compétition internationale. Du 2 au 7 septembre 2018, elles s'élanceront dans les bassins slovènes de la ville de Kranj et se frotteront aux meilleurs amateurs européens.
Nathalie Kubicek, Sylvie Duchesnoy et Agnès Fontaine se sont connues dans les bassins de leur club, le NSDR (Natation Saint-Denis Réunion) il y a déjà dix ans. Passionnées par cette discipline, elle se sont lancées un défi l'année dernière : participer aux championnats d'Europe Master de natation en Slovénie. Leur persévérance a payé, elles ont réussi à atteindre les temps pour pouvoir s'inscrire à cette compétition internationale. Du 2 au 7 septembre 2018, elles s'élanceront dans les bassins slovènes de la ville de Kranj et se frotteront aux meilleurs amateurs européens.

Les trois copines nageuses espèrent mettre la Réunion an lèr… et elles ont leurs chances.  Nathalie Kubicek, Sylvie Duschenoy et Agnès Fontaine sont passionnées de natation depuis leur plus tendre enfance. Agnès, l’a même pratiqué à haut niveau.

Elles ont entre trente-huit et cinquante-six ans et se sont dit qu’il n’était pas trop tard. Pas trop tard, pour vivre un rêve de petite fille que jusqu’ici, elles n’osaient pas effleurer du doigt.

Maintenant, c’est du concret, début septembre prochain, elles participeront à une compétition internationale en Slovénie. Un championnat amateur mais avec un petit niveau quand même ! Leur objectif, comme celui de tous les participants : faire le meilleur chrono.

Pour cela, elles s’entraînent depuis plusieurs mois à raison de quatre à cinq fois par semaine. Qu’il pleuve, qu’il neige ( beaucoup plus rare à la Réunion ) ou qu’il vente.
Regardez l’histoire de ces copines nageuses.

 

Les trois copines nageuses sont soutenues par plusieurs sponsors locaux dans leur aventure. Elles ont la gniaque, reste à savoir si leurs efforts vont payer. Résultats le 7 septembre prochain.

 

fh/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !