Transport aérien :

Aéroport de Roland Garros, le trafic progresse de 7% en juillet


Publié / Actualisé
L'activité de l'aéroport de La Réunion Roland Garros a poursuivi sa progression le mois dernier (+ 7%, soit 261 613 passagers), un nouveau record pour un mois de juillet. Un dynamisme dû notamment aux vols supplémentaires proposés par French Bee. C'est ce qu'indique le communiqué que nous publions ci-dessous.
L'activité de l'aéroport de La Réunion Roland Garros a poursuivi sa progression le mois dernier (+ 7%, soit 261 613 passagers), un nouveau record pour un mois de juillet. Un dynamisme dû notamment aux vols supplémentaires proposés par French Bee. C'est ce qu'indique le communiqué que nous publions ci-dessous.

"Le nombre de passagers accueillis à l’aéroport de La Réunion Roland Garros a poursuivi sa progression le mois dernier (+7%, 261 613 passagers, nouveau record pour un mois de juillet). Cette période de début de vacances scolaires et de grands départs a été marquée par des pics de trafic journaliers de 10 000 passagers, les 8 et 12 juillet.

L’activité entre la métropole et La Réunion est restée très dynamique (+10%), notamment sous l’effet des vols supplémentaires proposés par French Bee. Les évolutions ont été plus contrastées sur les lignes régionales, qui ont accueilli globalement 1,3% de passagers de plus qu’en juillet 2017. Le trafic progresse fortement sur la ligne Réunion–Dzaoudzi (+22%), en lien avec les perturbations du programme de vols directs Mayotte-Paris d’Air Austral. Des progressions à deux chiffres sont également enregistrées sur l’Afrique du Sud (11,8%), les Seychelles (10,5%) et les Comores (23,3%). Le nombre de passagers s’inscrit en revanche à la baisse sur Maurice (-2,5%) et sur les aéroports malgaches (-12%).

Le trafic est également en recul sur le ligne Réunion–Bangkok (-16,6%), alors qu’il progresse de 2,4% sur Chennai et de 60,7% sur Guangzhou (Canton). Le nombre de passagers en transit progresse pour sa part de 34%.
Sur les sept premiers mois de l’année, l’aéroport Roland Garros a accueilli près de 1,4 million de passagers, soit une progression de 10,3% essentiellement alimentée par celle de l’activité sur l’axe métropole-Réunion (+18,5%, 126 000 passagers supplémentaires). Les liaisons entre les aéroports parisiens et La Réunion concentrent 93% de ce total, alors que la ligne Marseille- Réunion enregistre une forte progression (+175%) et que celles venant de Toulouse et Lyon ont pâti des suspensions d’XL Airways au premier semestre.

En sept mois, les lignes régionales ont accueilli 1,3% de passagers en moins par rapport à 2017, sous l’effet du recul du trafic sur Maurice (-2,3%), Madagascar (-2%), les Seychelles (-1,9%) et l’Afrique du Sud (-16,6%).
Les seules lignes régionales en progression sont Réunion–Mayotte (+4,5%) et Réunion- Comores (+22%). Sur l’Asie, l’activité est en recul sur Bangkok (-7,6%) et Chennai (-1,5%), mais augmente de 26,9% entre la Réunion et Guangzhou (6 170 passagers depuis le début de l’année). Le nombre de passagers en transit progresse de 50,6% sur la période : plus de 10 000 passagers supplémentaires, en grande majorité comptabilisés sur les vols de Corsair entre Orly et les îles de l’océan Indien, et sur ceux d’Air Madagascar entre Tananarive et la Chine via Roland Garros.

Dans le domaine du fret, le trafic progresse de 15,3% depuis le début de l’année, atteignant 15 867 tonnes. Les tonnages de marchandises débarquées sont en hausse de 15%. Un même dynamisme est constaté à l’export (+16,3%), même s’il porte sur des tonnages beaucoup moins importants. Pour le seul mois de juillet, le tonnage de fret traité à Roland Garros a augmenté de 14,6%, notamment sous l’effet des importations saisonnières liées à la rentrée scolaire."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !