Tampon - Ils veulent une prise de position ferme de Didier Robert (actualisé) :

Rassemblement devant la Région contre la route des Géraniums


Publié / Actualisé
Les membres du Collectif " Non à la Route des géraniums " attendaient une confirmation officielle, de le voir écrit noir sur blanc " le projet de la route des géraniums est définitivement enterré ". Début de réponse de la part de la Région ce lundi 3 septembre, le Directeur général en charge des Routes et des Transports de la Région a garanti l'abandon total du projet. Finalement, tout le monde est sur la même longueur d'onde. Le temps administratif devrait s'aligner sur le temps politique le 18 septembre prochain, lors de la Commission Permanente de la Région où la fin du projet devrait être officiellement validée.
Les membres du Collectif " Non à la Route des géraniums " attendaient une confirmation officielle, de le voir écrit noir sur blanc " le projet de la route des géraniums est définitivement enterré ". Début de réponse de la part de la Région ce lundi 3 septembre, le Directeur général en charge des Routes et des Transports de la Région a garanti l'abandon total du projet. Finalement, tout le monde est sur la même longueur d'onde. Le temps administratif devrait s'aligner sur le temps politique le 18 septembre prochain, lors de la Commission Permanente de la Région où la fin du projet devrait être officiellement validée.

Nicolas Morbé, le Directeur général des Routes et des Transports à la Région explique les réponses qu’il a donné à la délégation du Collectif " non à la route des géraniums ", regardez.

 

Difficile de parler de satisfaction pour les membres du Collectif " Non à la Route des géraniums "." Les écrits restent, les mots s’envolent " disent-ils. La rencontre avec le Directeur général des Routes et des Transports les a plus ou moins rassurés mais pour maintenir la pression, ils comptent bien être là le 18 septembre lors de la Commission Permanente. Ils attendent encore des réponses sur une alternative à ce projet. Regardez Eric Marvillier, porte-parole du collectif à ce sujet.

Près de 600 000 euros ont déjà été engagés dans ce projet de déviation au Tampon notamment pour le débat public.

Lire aussi : La route des Géraniums, projet déjà fané avant d'être voté

 

fh/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CHABAN , Posté
Ils ont raison de se défendre