Deux jours sans livraison de cannes :

Bois-Rouge : La centrale thermique de nouveau en panne


Publié / Actualisé
Depuis le début de la campagne sucrière, les planteurs subissent des retards à répétition en raison de pannes récurrentes sur la centrale thermique de l'usine de Bois-Rouge. Une situation qui inquiète la FDSEA, qui demande une fois de plus l'intervention du préfet pour dégager des fonds d'aide pour les planteurs en difficulté.
Depuis le début de la campagne sucrière, les planteurs subissent des retards à répétition en raison de pannes récurrentes sur la centrale thermique de l'usine de Bois-Rouge. Une situation qui inquiète la FDSEA, qui demande une fois de plus l'intervention du préfet pour dégager des fonds d'aide pour les planteurs en difficulté.

Ca en deviendrait presque une habitude mais ce n’est pas pour autant que cela incite les planteurs à s’en amuser. Une fois de plus, la réception des cannes est stoppée à l’usine de Bois-Rouge en raison d’une panne sur la centrale thermique.
" Dans ce cas, c’est toujours les planteurs qui assument les pertes, s’indigne Frédéric Vienne. Les planteurs ne pourront pas livrer pendant deux jours et les pertes seront pour les agriculteurs. Deux jours de livraison en moins c’est de la trésorerie qui va manquer la semaine prochaine et donc des difficultés qui s’annoncent pour cette année. Sur l’ensemble de l’île c’est 25% de moins par rapport à l’année dernière. " 

Le président de la FDSEA s’avoue inquiet pour la campagne prochaine " déjà compromise ", selon lui et demande au préfet son intervention : " Il est urgent que le préfet organise la réunion avec l’ensemble des partenaires de la filière canne pour trouver des solutions face à la crise qui s’annonce ", alerte Frédéric Vienne.
 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !