Deux euros les quatre petites, un euro la grosse :

Très chères mangues vertes...


Publié / Actualisé
Elles sont là ! Même si ce n'est pas encore tout à fait la saison, les premières mangues carottes ont fait leur apparition sur les étals des bazardiers. Elles sont pas pas encore très nombreuses, mais elle sont là ! Et comme les mangues, princesse des ravaz dann lèr 4 èr et reine des rougails, ne veut pas faire mentir l'adage : elle est rare et donc cher. Le tas de quatre petites mangues est à deux euros tandis que les grosses pièces se vendent à ... un euro... la pièce. Alors si vous en achetez prenez votre temps pour les dégusterek un ti zik piman d'sel, et si vous préférez attendre que les prix baissent un peu, Imaz Press vous propose de commencer à les dévorer du regard (Photo rb/www.ipreunion.com)
Elles sont là ! Même si ce n'est pas encore tout à fait la saison, les premières mangues carottes ont fait leur apparition sur les étals des bazardiers. Elles sont pas pas encore très nombreuses, mais elle sont là ! Et comme les mangues, princesse des ravaz dann lèr 4 èr et reine des rougails, ne veut pas faire mentir l'adage : elle est rare et donc cher. Le tas de quatre petites mangues est à deux euros tandis que les grosses pièces se vendent à ... un euro... la pièce. Alors si vous en achetez prenez votre temps pour les dégusterek un ti zik piman d'sel, et si vous préférez attendre que les prix baissent un peu, Imaz Press vous propose de commencer à les dévorer du regard (Photo rb/www.ipreunion.com)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)