Le Pas de Bellecombe pourrait changer de nom :

Volcan - Rendre à l'esclave Jacob ce qui appartient à l'esclave Jacob


Publié / Actualisé
Tout est parti d'une réflexion de Michel Vergoz, le Maire de Sainte-Rose. Lors d'une conférence sur le Volcan l'année dernière, l'édile apprend l'histoire de l'expédition de 1768. Le gouverneur de l'île de l'époque, Guillaume Léonard de Bellecombe, a donné son nom au site mais c'est Jacob qui est entré en premier sur le site . Suite à cette conférence, Michel Vergoz n'a plus qu'une idée en tête : rendre à César ce qui est à César ou plutôt rendre à Jacob ce qui est à Jacob.
Tout est parti d'une réflexion de Michel Vergoz, le Maire de Sainte-Rose. Lors d'une conférence sur le Volcan l'année dernière, l'édile apprend l'histoire de l'expédition de 1768. Le gouverneur de l'île de l'époque, Guillaume Léonard de Bellecombe, a donné son nom au site mais c'est Jacob qui est entré en premier sur le site . Suite à cette conférence, Michel Vergoz n'a plus qu'une idée en tête : rendre à César ce qui est à César ou plutôt rendre à Jacob ce qui est à Jacob.

Grimper le Volcan, ça se mérite

Au XVIIIème siècle, on ne parle pas de " virée " au volcan mais d’expédition. Car se rendre au Piton de la Fournaise est une véritable aventure. Des équipées quittent le littoral et c’est là, le début d’une ascension des plus périlleuses dans des conditions météo difficiles avec les moyens logistiques de l’époque. Plus d’un fera demi-tour.

L’expédition du gouverneur Guillaume Léonard de Bellecombe

L’expédition de fin 1768 initiée par Honoré de Crémont, en présence du gouverneur Guillaume Léonard de Bellecombe fera date. Elle débute à Saint-Benoît durant une éruption. En tout, ils sont une vingtaine. Parmi eux, des naturalistes, des guides et des esclaves qui font office de porteurs, l’un d’eux s’appelle Jacob. Lorsque l’équipe arrive au Pas de Bellecombe (qui ne s’appelle pas encore ainsi), tous se demandent comment accéder à l’Enclos.

Première descente dans l’Enclos

Accéder à l’Enclos, c’est descendre une falaise escarpée de 100 mètres au péril de sa vie. En 1768, personne n’a encore réussi l’exploit. Quand Crémont lui propose six pièces de toiles si il passe le pas du rempart, Jacob relève le défi. Il est celui qui descendra à l’Enclos via le Pas de Bellecombe. Finalement, le gouverneur de Bellecombe, lui, ne s’y rendra jamais. C’est pourtant bien de son nom que le site a été nommé. 

De Jacob, on ne sait finalement que peu de choses aujourd'hui.

Hommage

C’est donc à cette expédition que Michel Vergoz veut aujourd’hui rendre hommage. Renommer le Pas de Bellecombe " Pas de Bellecombe-Jacob "  est pour l’édile, " le moyen de réveiller la conscience réunionnaise, pour que les réunionnais n’aient plus peur de leur histoire ". Et quand on va plus loin, on se demande pourquoi ne pas s'arrêter à "Pas de Jacob" seulement? À cela, l'édile répond "  L’histoire, c’est l’histoire. Sans Guillaume Léonard de Bellecombe, cette expédition n’aurait jamais eu lieu. Je ne réécris pas l’histoire, je la précise par un trait d’union, c’est une symbolique forte ".

Pour Michel Vergoz, cet hommage est aussi l'occasion de mettre en avant sa commune."On va mettre à profit ce rappel de l'histoire pour redire que le Pas de Bellecombe est entièrement à Sainte-Rose, du battant des laves jusqu’au sommet de la falaise, c’est le territoire de Sainte-Rose."

Administrativement

Michel Vergoz explique qu’avant toute décision, il y aura une concertation avec les historiens, les universitaires, les chercheurs et les amoureux du Volcan. L’édile avisera les autorités compétentes. Si tout le monde est sur la même longueur d’onde, la nouvelle dénomination sera débattue au Conseil Municipal. Michel Vergoz espère qu’elle sera ensuite validée.

L’esclave Jacob a déjà son Piton

La Cité du Volcan, l'OVPF et le Parc national de la Réunion baptisent officiellement, le 20 Décembre 2016, le cône volcanique de l'éruption du 11 septembre 2016, du nom de " Piton Jacob "

Lire aussi : Le cône volcanique de l'éruption du 11 septembre 2016 baptisé "Piton Jacob"

fh/www.ipreunion.com
 

   

1 Commentaire(s)

Julius, Posté
Géré les vrais problème ? Non