Une vidéo choc des conséquences pour les animaux marins :

Pollution des océans - Vous prendrez bien une paëlla au plastique...


Publié / Actualisé
Voilà un message qui fait son petit effet ! Une paëlla aux cuillères de plastique en guise de moules, aux bouchons de bidon à la place des coquillages, une bouteille qui dore au four à la place de la lotte dominicale, si, ça avec ces images flash le message ne passe pas, c'est à désespérer ! Cette vidéo espagnole de sensibilisation à la pollution des océans nous rappelle l'essentiel : nous sommes les artisans de notre survie et par conséquent de la survie de la faune aquatique. Un message qui vient renforcer la mobilisation du samedi 8 septembre autour du climat, qui a connu un succès sans précédent dans le monde entier (Capture d'écran Loopsider/Facebook)
Voilà un message qui fait son petit effet ! Une paëlla aux cuillères de plastique en guise de moules, aux bouchons de bidon à la place des coquillages, une bouteille qui dore au four à la place de la lotte dominicale, si, ça avec ces images flash le message ne passe pas, c'est à désespérer ! Cette vidéo espagnole de sensibilisation à la pollution des océans nous rappelle l'essentiel : nous sommes les artisans de notre survie et par conséquent de la survie de la faune aquatique. Un message qui vient renforcer la mobilisation du samedi 8 septembre autour du climat, qui a connu un succès sans précédent dans le monde entier (Capture d'écran Loopsider/Facebook)

Le week-end du 15 et du 16 septembre, de nombreuses associations appellent la population à venir nettoyer le littoral. Si vous n'êtes pas encore totalement convaincus de la nécessité de donner deux heures de votre temps ou plus pour aller jouer les nettoyeurs de littoral (et pas que...) , n petit coup d'oeil sur cette vidéo devrait vous convaincre.

 

 

Le 15 septembre, c'est donc la journée mondiale du grand nettoyage planétaire, le World clean up day. Si vous ne souhaitez pas rejoindre une action collective, rien ne vous empêche de vous munir de gants de jardinage, d'un carton ou sac poubelle et d'aller ramasser quelques déchets plastiques (et autres) dans votre quartier ou le long du littoral. Un petit geste, ça peut grandement changer l'avenir !

ml/ww.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Joseph, Posté
La crasse, c'est ancré dans les gènes de certains, ils s'en contrefoutent de la planète, ce qui les intéresse, c'est simplement de consommer le plus possible, au coût le moins élevé, et en faisant le moins d'effort possible. Parasites, c'est un peu comme ça qu'il faut définir les makotes.