À l'Hermitage :

Une nouvelle association pour défendre le domaine maritime


Publié / Actualisé
Les collectifs des Riverains de l'Ermitage, de Défense du Domaine Public Maritime et l'Union des Réunionnais en Colère se rassemblement pour créer l'association " Agir pour la Défense du Domaine Public Maritime et l'Environnement " (Agir DDPME).
Les collectifs des Riverains de l'Ermitage, de Défense du Domaine Public Maritime et l'Union des Réunionnais en Colère se rassemblement pour créer l'association " Agir pour la Défense du Domaine Public Maritime et l'Environnement " (Agir DDPME).

C’est Karl Bellon, porte-parole du CDPM, qui fait cette annonce en présence de l’avocat du collectif, maître Antoine. Ces associations demandent l’application strictes des lois sur le Domaine Publique Maritime. Actifs depuis plus d’un an pour dénoncer "la situation illégale des paillotes", ces associations s’unissent et entendent continuer le combat.

"C’est avec la mobilisation des réunionnais et au travail du CDDPM que des avancées ont été obtenus à l’Hermitage. En effet, suite au renoncement du projet de construction de trois nouvelles rondavelles et décision de rendre ce site exceptionnel aux réunionnais et touristes" souligne la nouvelle association.

Agir DDPME dit vouloir "collaborer avec la marie, les élus et les services de l’Etat afin de dénoncer les situations d’illégalité et militera pour une gestion plus équilibrée du Domaine Public Maritime sur l’ensemble des côtes réunionnaises et partout ailleurs sur notre île où l’environnement est mis en danger".

Les statuts de l’association seront prochainement rendus publics.

Plus d'informations sur page facebook de l’association : Agir DDPME.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Eri974, depuis son mobile, Posté
@ceccu Perso, je ne vais pas à la plage en fonction des paillotes, ni à La Réunion, ni ailleurs.
Ça serait saugrenu de programmer une sortie plage selon la carte des paillotes.
Lol
CECCU, depuis son mobile, Posté
Sans Paillotes PLUS de TOURISTES donc moins de monde et moins de travail moins de bruit Merci pour les riverains pas pour les Réunionnais