En remplacement de François de Rugy (actualisé) :

Présidence de l'Assemblée nationale : Ericka Bareigts accepte d'être la candidate du groupe socialiste


Publié / Actualisé
Les députés du groupe socialiste ont proposé ce mardi après-midi 11 septembre 2018 la candidature de la Réunionnaise Éricka Bareigts pour la présidence de l'Assemblée nationale. En fin d'après-midi 'ex ministre des outre-mers a déclaré qu'elle acceptait cette proposition "avec responsabilité". C'est à l'unanimité que les députés PS réunis à Toulouse ont proposé sa candidature
Les députés du groupe socialiste ont proposé ce mardi après-midi 11 septembre 2018 la candidature de la Réunionnaise Éricka Bareigts pour la présidence de l'Assemblée nationale. En fin d'après-midi 'ex ministre des outre-mers a déclaré qu'elle acceptait cette proposition "avec responsabilité". C'est à l'unanimité que les députés PS réunis à Toulouse ont proposé sa candidature

"Le groupe parlementaire “Socialistes et apparentés” a proposé ma candidature pour le représenter lors de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale. C’est avec
responsabilité que j’ai accepté cette proposition. Ma candidature est une candidature de combat contre les injustices de la politique du gouvernement et d’engagement aux côtés des Françaises et des Français qui ne se sentent pas représentés par M. Ferrand (candidat de LREM - ndlr). Ils sont aujourd’hui la majorité !" note Éricka Bareigts dans un communiqué.

Elle ajoute ne pas pouvoir "tolérer les attaques faites contre les plus vulnérables comme la hausse de la CSG pour les retraités ou la suppression de la prime d’activité pour les handicapés" ni les " cadeaux faits aux plus riches avec la suppression de l’ISF".

Éricka Bareigts estime que sa "candidature veut aussi témoigner des valeurs qui font la grandeur de la France : humanisme, travail, intégrité, solidarité, audace et partage. L’Assemblée nationale doit pouvoir refléter la France que nous aimons tous au quotidien : la France de la diversité".

"Ce serait une étape importante dans notre Histoire qu’une femme soit élue présidente de l’Assemblée nationale : un symbole pour toutes ces personnes qui pensent qu’une femme n’aurait ni le charisme, ni la compétence ou l’autorité nécessaires pour incarner la représentation nationale. L’élection d’une femme serait un coup de poing dans ce
plafond de verre qui nous couve" dit-elle encore.

"Cette candidature veut témoigner du symbole fort que constituerait l’élection d’une femme, ultramarine, à cette fonction d’unité et de cohésion de la nation. Je suis à l’image de la France d’aujourd’hui, et je crois que nous pourrions toutes et tous nous réjouir qu’une femme Réunionnaise soit élue Présidente de l’Assemblée nationale pour servir avec bienveillance et justice, les Françaises et les Français, dans toute leur diversité" termine-t-elle.

www.ipreunion.com
 

   

2 Commentaire(s)

Denis, Posté
il faut bien un clown et qui est volontaire une réunionnaise pour être ridicule
Mymoza, Posté
N'importe quoi ! cette personne elle n'a même pas la courtoisie de répondre aux courriers d'associations réunionnaises qui s'adressent à elle (que ce soit en tant que Ministre ou en tant que Député de La Réunion). Et elle parle de 'responsabilité'??