Insécurité routière :

Police : Vingt-quatre infractions en une heure et demi sur la route du littoral


Publié / Actualisé
Mardi 11 septembre 2018, de 9h30 à 11h, les effectifs de Police du Service d'Intervention d'Aide et d'Assistance et de Proximité (SIAAP) ont, dans le cadre de leurs missions quotidiennes, réalisé un contrôle routier sur la route du littoral RN1, en direction de St Denis. Les cinq motards de la Police Nationale ont à cette occasion intercepté plusieurs contrevenants dont 13 surpris en excès de vitesse. Au total, ce sont vingt-quatre infractions, comme le non respect des distances de sécurité, qui ont été relevées par les effectifs du groupe de Sécurité Routière.
Mardi 11 septembre 2018, de 9h30 à 11h, les effectifs de Police du Service d'Intervention d'Aide et d'Assistance et de Proximité (SIAAP) ont, dans le cadre de leurs missions quotidiennes, réalisé un contrôle routier sur la route du littoral RN1, en direction de St Denis. Les cinq motards de la Police Nationale ont à cette occasion intercepté plusieurs contrevenants dont 13 surpris en excès de vitesse. Au total, ce sont vingt-quatre infractions, comme le non respect des distances de sécurité, qui ont été relevées par les effectifs du groupe de Sécurité Routière.

Les professionnels de la route ont été concernés lors ce contrôle, la vitesse de deux taxis étant mesurées au-delà de la limite fixée à 90 km/h. Un conducteur de camion a lui été verbalisé alors qu'il circulait sur la voie de gauche, ce qui lui est interdit sur cet axe. Toujours ce matin, sept manquements concernant les conducteurs de véhicules de grand gabarit avaient été constatés lors d'un contrôle préalable sur la circonscription de St Denis (défaut de bâche et d'extincteur). Les transports routiers avaient hier fait l'objet d'un contrôle spécifique sur cette même route du littoral avec les mêmes Unités en collaboration de la DEAL.

Quinze contraventions avaient été relevées telle que l'absence de barre anti-encastrement, de bâche, de dispositif anti-projection ou d'extincteur. Des infractions plus graves avaient été relevées par ailleurs: trois contraventions de 5ème classe (défaut de licence, absence documentaire concernant le chargement) et quatre délits spécifiques (circulations sans carte permettant l'enregistrement des durées de travail et de repos, circulation avec une licence périmée...).

   

1 Commentaire(s)

Crispymatt, depuis son mobile, Posté
voie de gauche interdit au camion?! faudrait faire ce type de contrôle plus souvent alors, y en a qui l'on oublié.