Tous les voyants au rouge :

La filière BTP inquiète pour l'avenir


Publié / Actualisé
La Fédération Réunionnaise du Bâtiment et des Travaux publics (FRBTP) parle d'une filière "au fond du gouffre", une rentrée du BTP "inquiétante, angoissante". Les termes sont forts mais à la hauteur de la situation que le syndicat dénonce. Des entreprises qui ferment les unes après les autres. Celles qui restent sont chancelantes, avec des "trésoreries à sec" selon la FRBT. Une activité en berne, finis les grands chantiers publics et les objectifs fixés par le plan Logement Outre-mer en 2015 sont loin d'être tenus. Le chantier de la Nouvelle Route du Littoral sera terminé d'ici la fin de l'année. Encore des personnes qui viendront grossir les rangs des chômeurs de la filière. Ils seraient à l'heure actuelle 18 000 alors que les actifs de la branche 17 000. Et il y ces mesures gouvernementales, selon la FRBTP, "des dispositions qui pèsent encore un peu plus sur la filières BTP réunionnaises". Notamment, la suppression de l'APL Accession, la fin annoncée du CISE, l'annonce de la suppression de l'abattement dom de 30%. Aujourd'hui, la FRBT est dans l'expectative quant à la Loi Finances 2019, au remplacement de l'APL Accession et aux suites du Plan logement Outre-mer.
La Fédération Réunionnaise du Bâtiment et des Travaux publics (FRBTP) parle d'une filière "au fond du gouffre", une rentrée du BTP "inquiétante, angoissante". Les termes sont forts mais à la hauteur de la situation que le syndicat dénonce. Des entreprises qui ferment les unes après les autres. Celles qui restent sont chancelantes, avec des "trésoreries à sec" selon la FRBT. Une activité en berne, finis les grands chantiers publics et les objectifs fixés par le plan Logement Outre-mer en 2015 sont loin d'être tenus. Le chantier de la Nouvelle Route du Littoral sera terminé d'ici la fin de l'année. Encore des personnes qui viendront grossir les rangs des chômeurs de la filière. Ils seraient à l'heure actuelle 18 000 alors que les actifs de la branche 17 000. Et il y ces mesures gouvernementales, selon la FRBTP, "des dispositions qui pèsent encore un peu plus sur la filières BTP réunionnaises". Notamment, la suppression de l'APL Accession, la fin annoncée du CISE, l'annonce de la suppression de l'abattement dom de 30%. Aujourd'hui, la FRBT est dans l'expectative quant à la Loi Finances 2019, au remplacement de l'APL Accession et aux suites du Plan logement Outre-mer.

Retrouvez les explications de Bernard Siriex, le président de la Fédération réunionnaise du Bâtiment et Travaux Publics (FRBTP) :

 

fh/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !